Archives de la catégorie ACCUEIL

PIERRE DU MOIS DE JUIN 2017 – L’HÉMATITE BRUTE


LA PIERRE DU MOIS DE JUIN 2017 – L'HÉMATITE BRUTE

LA PIERRE DU MOIS DE JUIN 2017 – L’HÉMATITE BRUTE

Le mois dernier, l’Opale verte fossilisée vous a permis de mieux prendre conscience de votre rapport à l’argent et vous a permis de vous libérer des croyances que vous aviez sur le sujet qui limitaient votre prospérité. Vous avez également pris conscience que lâcher prise sur un certain nombre d’idées que vous aviez antérieurement, y compris sur la forme et l’orientation que devait prendre ou prenait votre vie, vous ouvrait à des possibles que vous n’aviez pas envisagés, et qui, soudainement, vous ouvraient des voies beaucoup plus faciles, mettant une fluidité dans votre mouvement de vie. Vous vous êtes néanmoins rendus compte que des scories d’anciennes croyances, des mémoires d’évènements antérieurs ou des peurs pouvaient encore vous freiner dans votre axe d’évolution.

Nous allons profiter du mois de Juin pour enclencher ou amplifier vos projets en vous appuyant sur l’énergie planétaire du mois qui est, comme tous les ans, une énergie d’expansion et de création, sans pour autant tirer sur votre propre capital énergétique. Précédemment, lorsque vous deviez passer à l’acte, ou mettre les choses en pratique, vous aviez l’énergie de le faire, ou pas. Mais il vous fallait vous motiver et parfois vous « secouer » pour enclencher le mouvement. Il est clair que ces derniers mois, l’énergie globale de notre pays ne nous portait pas. Le ton était plutôt à l’incertitude, ce qui développait une forme d’attentisme de toute notre société qui ne nous motivait pas pour enclencher nos projets. Une dynamique de création semblait même presque à contre-courant du mouvement sociétal général.

Hématite Brute, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Hématite Brute, photo ®Cristaux et Santé, 2017

L’Hématite brute est une pierre d’énergie et de dynamisation qui vous place complètement dans le flux créatif qu’apporte le mois de Juin sur la planète. Depuis Janvier, vous avez été remué dans tous les sens. Cette pierre vous permet de vous mettre en terre, ce qui vous permet de vous « poser » et vous calme. Elle vous donne à la fois du tonus et une certaine respiration. Un des grands intérêts qu’elle présente, est le fait qu’elle vous permet de sortir de tous les conditionnements conscients et inconscients qui freinent les mécanismes d’action et de matérialisation qui ont souvent pour conséquence de créer une fatigue physique et une certaine lourdeur de mouvement. Elle vous propulse vers d’autres fonctionnements qui ouvrent une voie plus facile, comme si les parties sclérosées de vous-même s’éteignaient pour donner naissance à de nouvelles choses.

Vous êtes à mi-parcours de votre année. L’impulsion que vous allez créer ce mois-ci aura des répercussions sur le développement de tous vos projets le reste de l’année. Considérez l’année 2017 comme un marathon dans lequel, jour après jour, vous repoussez vos limites de plus en plus loin. L’énergie de l’Hématite brute est similaire à celle du mois de Juin. Le cumul des deux énergies (Hématite + planète) met à votre disposition une énorme capacité de rebond. Cette énergie vous pose la question de la place de votre travail et de votre vie professionnelle dans votre vie. L’Hématite brute vous permet d’ajuster ce qui doit l’être sur ce plan, et vous apporte surtout un extraordinaire regain de force vitale et d’énergie. Elle vous permet d’éliminer toutes les croyances sur le fait que le travail soit dur, qu’il faille lutter pour aboutir. Cette croyance est fausse. La planète est porteuse d’une fabuleuse qualité de création. Il n’est qu’à regarder le développement de la Nature ces dernières semaines. La sensation de dureté dans les activités professionnelles et familiales n’est due qu’à un déséquilibre entre l’énergie nécessaire pour vos activités et vos projets et celle dont vous disposez physiquement. S’il existe un déficit énergétique à ce niveau, il est certain que vos activités professionnelles ou matérielles (tâches quotidiennes de la maison) sont difficiles et harassantes. Si la balance entre les deux énergies est positive, vous réalisez ce que vous avez à faire avec une grande facilité, et créez ainsi la prospérité.

Hématite Brute, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Hématite Brute, photo ®Cristaux et Santé, 2017

A partir du moment où l’énergie se place (et c’est ce que permet l’utilisation de l’Hématite brute) tout devient fluide, sans grincement. Le mois de Juin est un bon mois pour réfléchir à vos projets à long terme. Comment voyez-vous votre avenir ? L’Hématite brute permet cette vision à long terme. Pour se mettre en place, cette vision nécessite beaucoup d’énergie vitale sur un temps très court (quelques heures), pour se mettre en place, même si vous êtes simplement assis dans un fauteuil pour réfléchir. De plus le mécanisme de vision a besoin d’être alimenté régulièrement pour vous permettre de capter de quelle façon vous transmutez les choses, sur le fond, comme un Phoenix. Elle vous permet de prendre conscience comment vous mourrez à certaines choses pour faire émerger de nouvelles aptitudes que vous ne pensiez pas avoir.

Un mois dynamique de remise en question, sans pour autant être épuisé, avec un grand dynamisme et de superbes perspectives. En prime, l’Hématite brute est un fer magmatique qui active la production de globules rouges. C’est pour cela qu’elle donne une telle « pêche ». Vous l’utiliserez toute votre vie.

Je vous souhaite un mois favorable.

Daniel Briez

Retrouvez la pierre du mois de Juin 2017 : l'Hématite Brute sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois de Juin 2017 : l’Hématite Brute sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’une Hématite brute de quelques centaines de grammes. Plus elle sera lourde, plus elle sera efficace. Passez le plus de temps possible avec elle en la tenant en main. Attention de ne pas tâcher vos vêtements car sa face interne est un peu rouge et laisse un léger dépôt sur les mains. N’utilisez pas d’hématite en pierres roulées ou en objets façonnés qui souvent sont composés de poudre d’Hématite reconstituée avec de la résine de synthèse. Cette pierre n’est pas très jolie mais terriblement efficace. La prise en main est similaire au résultat que vous obtiendriez avec une cure de vitamine C (l’excitation en moins). La forme n’a pas d’importance.

Plus vous passerez de temps avec elle, mieux cela sera. Vous pourrez d’ailleurs utiliser cette pierre toute votre vie dès que vous vous sentirez fatigué.
Prenez là en main lorsque vous vous « posez » pour réfléchir et profitez de ce mois-ci pour vous interroger sur les options de vie que vous souhaitez prendre. La pierre vous aidera à le faire en renforçant votre énergie, ce qui vous permettra de regarder les choses à plus long terme, même si nous vivons des périodes de grande incertitude liées aux mutations de notre société. N’hésitez pas à imaginer des « scénarios catastrophes » pour pousser votre créativité et peut-être découvrir des voies auxquelles vous n’avez pas pensé.

Ne mettez pas cette pierre dans l’eau, elle rouille. De plus, elle possède une telle puissance de mutation, sur le plan énergétique, qu’elle ne se « charge » pas en vous aidant à muter vos énergies. Bon travail.

 

Actualités du mois

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous sommes en phase de finalisation de notre nouveau site web « Cristaux et Bien être qui remplacera le site actuel Cristaux et Santé dont le « look » était bien vieillot. Ce site permettra de choisir des pièces uniques, avec autant de choix que dans nos magasins. Les informations données sur les pierres seront extrêmement détaillées. Wydiane et moi-même travaillons sur ces textes depuis plusieurs mois. Le niveau d’informations données en fera un site de référence. Il devrait entrer en fonction en Août.

Par ailleurs, nous ouvrons un site de vente en ligne destiné aux professionnels afin de leur permettre de disposer de produits de qualité. Il sera opérationnel fin Juin. www.cristaux-grossiste.com.

Nous vous rappelons que notre livre avec Wydiane, « Les 12 pierres essentielles pour votre bien-être » (Editions Leduc) est sorti depuis le 24 avril. Il est à votre disposition dans toutes les librairies, dans les FNAC et sur notre site www.daniel-briez.com. Wydiane aura le plaisir de vous le dédicacer sur notre stand aux salons Vivez Nature à Lyon du 2 au 5 juin, et Naturally à Paris, porte de Versailles, du 9 au 12 juin (programme des conférences sur la page Facebook de Cristaux & Santé).

Il reste encore quelques places pour les stages « Thème de Cristal » de cet été et pour le stage « Cristaux et Quantique » du mois de Décembre.

Dans cet axe, nous créons un cycle de formation professionnel sur deux, trois ou quatre ans, destinés à former des praticiens énergétiques utilisant la Couleur et les Cristaux comme supports de travail. Nous serons en mesure de vous fournir une documentation dès le mois de Septembre. Les cours débuteront 1er semestre 2018.

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

PIERRE DU MOIS DE MAI 2017 – L’OPALE VERTE FOSSILISÉE


LA PIERRE DU MOIS DE MAI 2017 – L'OPALE VERTE FOSSILISÉE

LA PIERRE DU MOIS DE MAI 2017 – L’OPALE VERTE FOSSILISÉE

Le mois dernier, l’Agate bleue vous a permis de mieux communiquer avec votre environnement et notamment avec vos proches. Elle vous a créé un rapport plus étroit et plus intuitif avec vous-même, et vous avez pris conscience qu’en n’ayant plus peur de communiquer ce que vous portez intimement en vous, vous établissez un meilleur mouvement des flux et des énergies dans votre vie, et que vous recevez ainsi plus de cadeaux de la vie. Le mois de Mai vous permet de poursuivre ce mouvement en l’étendant au flux de l’argent et à la valeur de vous-même, notamment du point de vue de celle que vous vous octroyez.

Qu’est ce qui vous empêche de développer complètement, sans restriction, la valeur de vous-même ? Cela se ramène à une seule chose : la peur de l’inconnu. Et la première manifestation de la peur est la peur du manque. Ces dernières semaines, vous avez pu observer combien, par résonance, les tourbillons et les marasmes intimes, émotionnels et politiques, de tous ordres, ont pu avoir tendance à réveiller en vous de vieux mécanismes de peur de l’avenir, de peur de l’inconnu, et de peur du manque. L’Opale verte fossilisée vous permet d’apaiser ces peurs en vous permettant de regarder, sans filtres, la valeur que vous portez à vous-même. Lorsque vous avez peur de manquer, vous avez tendance à contrôler les choses pour les empêcher de se diluer. Comme si cela pouvait servir à quelque chose ! Vous empêchez ainsi de nouvelles choses d’émerger dans votre vie, mais aussi autour de vous. Le fait d’être dans ce mécanisme, vous rend alors extrêmement sensible aux arguments qui se présentent autour de vous, qui parlent de peurs : peur de manquer, peur qu’on vienne vous enlever ce que vous avez, et donc peur de ce qui est différent de vous et de vos façons de penser. De la différence, quoi ! Ces peurs mettent en pleine activité tous vos mécanismes de contrôle, et génèrent en vous un profond stress. C’est notamment sur cet axe que travaille l’Opale verte fossilisée.

Boules d'Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Boules d’Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Si vous voulez faire évoluer votre situation, votre position dans le monde et votre rapport à la prospérité, il est fondamental que vous lâchiez prise dans la vie quotidienne et que vous accueilliez les nouvelles choses qui se présentent à vous. Les anciennes vous ont montré les limites qu’elles possèdent. Seules les nouvelles vont pouvoir faire évoluer votre situation.

Je ne voudrais pas être lourd en faisant le parallèle avec ce qui se passe dans notre pays en ce moment, sur le plan collectif. Et pourtant ! Comment ne pas le faire si nous nous plaçons sur le plan énergétique et du point de vue des lois de la synchronicité. Nous nous trouvons, en temps que nation, face à la pure résonance de nos peurs collectives. Notre opinion politique (élément extérieur), au-delà des idéologies, est le pur produit de nos aspirations et de nos peurs (éléments intérieurs). Nous avons individuellement un excellent diagnostic de la façon dont nos peurs nous ligotent. N’oubliez pas que ce qui se passe autour de vous, est la résonance de ce que vous émettez, même si vous avez le sentiment que la résonance est très lointaine. Or, si nous sommes face à un choix aussi crucial et aussi marqué pour notre société, cela est le strict reflet de ce que nous émettons en tant que société. D’un côté, quelque chose que nous ne comprenons pas, quelqu’un que nous ne connaissons pas , mais qui figure quelque chose de nouveau. Il est trop facile de lui coller des étiquettes réductrices sur le dos. Il est certain qu’il est en dehors de nos références sociétales et politiques habituelles, et que le contexte politique ne nous a pas permis de nous faire une idée sur lui et ses intentions. De l’autre côté, un mouvement qui ne donne que des réponses basées sur la peur de l’Autre, le contrôle et l’enfermement, au nom de la sécurité, et du besoin de préserver nos acquis. Avons-nous réellement des acquis dans la société en pleine mutation qui est la nôtre ? Cela ne vous fait pas penser à quelque chose. Je pense que nous sommes nombreux dans cette position. D’un côté, l’envie de conserver ce que nous avons construit depuis des années et dans lequel nous nous sentons en sécurité. De l’autre, l’insécurité d’une réponse inconnue, portée par un homme que nous ne connaissions pas il y un an.

Galets d'Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Galets d’Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Pour moi, il est important d’utiliser les reflets des évènements extérieurs comme des miroirs de ce qui se passe à l’intérieur de nous. Bien sûr que nous avons peur. Bien sûr que nous sommes incertains de notre avenir et de celui de nos enfants et petits-enfants. Bien sûr que nous pouvons nous retrouver complètement démunis. Mais pensez-vous que c’est en vous recroquevillant dans votre coquille que vous pourrez faire évoluer les choses.

Nos habitudes nous ont mis dans cette situation. A force de ne pas vouloir laisser changer les choses, nous sommes arrivés à ce point de rupture où rien ne pourra se faire en douceur. Est-ce une raison pour se raccrocher au passé ? L’Opale verte fossilisée est la pierre particulièrement appropriée à cette mutation. C’est une des pierres du lâcher-prise, par excellence. Pour prospérer, vous devez lâcher vos habitudes, lâcher vos peurs, lâcher votre besoin de sécurité pour vous ouvrir à la vie. Les vieilles solutions vous ont montré leurs limites. Pourquoi pas en essayer de nouvelles ? Et là, je ne parle plus de politique, mais bien des options individuelles que vous propose la vie, car vous avez soif de changement. Comme tout le monde, vous en avez assez des solutions éculées, et ravaudées par le temps, au nom des vieilles méthodes.

L’Opale verte fossilisée est la pierre de l’abondance. Elle vous permet de changer le regard que vous portez sur vous-même. Elle vous montre que vous avez une bien plus belle et grande valeur que ce que vous avez voulu croire jusqu’à présent. Elle vous permet de prendre conscience que si vous changez de point de vue sur vous-même, vous changez de sphère, et vous vous donnez accès à plus de possibilités et plus de prospérité. Elle vous sort de vos limites. Elle vous aide à lâcher vos peurs et vos habitudes. Elle vous ouvre à des territoires totalement inconnus que vous n’avez pas osé explorer jusqu’à présent. Elle vous donne l’impulsion d’explorer ces territoires qui sont probablement les vôtres puisqu’ils se présentent à vous. S’ils vous étaient totalement étrangers, ils ne se présenteraient pas à vous, même s’ils sont inconnus à votre conscience. Alors, il est l’heure de prendre des risques, et l’Opale verte fossilisée vous aide à le faire. Il est grand temps de réaliser que la vie que vous menez n’est pas conditionnée par une politique ou des lois sociales, mais bien par la façon dont vous évoluez dans les contraintes de notre société. Ce n’est jamais la faute de l’Autre. Nous sommes totalement et entièrement responsables de notre vie et de nos choix.

Formes libres d'Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Formes libres d’Opale Verte Fossilisée, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Prenons une image. Vous êtes au casino avec vos derniers euros. Vous êtes devant une table de roulette et on vous dit : « Joue ! ». Vous pouvez perdre les derniers sous que vous avez. Mais vous les perdrez, de toute façon ! Ou, vous pouvez recevoir 10 000 fois votre mise, ce qui vous permet de rebondir dans votre vie. Aujourd’hui, nous sommes tous des joueurs de casino. Que risquons-nous ! Perdre le peu qui nous reste, ou gagner le gros lot ! Prenons soin de rester dans le mouvement sur les plans matériels et émotionnels. Laissons la vie nous apporter ses nouvelles propositions. Laissons-nous surprendre !

Alors, l’Opale verte fossilisée vous permet d’entrer dans cette réelle prise de conscience de votre propre valeur. Reconnaître votre propre valeur est tout d’abord vous faire plaisir. C’est par le plaisir des sens, sur le plan matériel, que les choses commencent à se dénouer. Pas dans la gestion de la pénurie. L’idée de la pénurie crée la pénurie. Vous méritez, après tous ces mois de rétention de vous faire plaisir. L’Opale verte fossilisée vous montre que vous détenez toutes les ressources intérieures pour prospérer. Ayez confiance en la vie, confiance en le mouvement. Ayez confiance en ce qu’apporte l’Opale fossilisée. Quoiqu’il se passe autour de vous, notamment sur le plan politique, l’Opale verte vous montre que vous possédez toutes les ressources pour avancer ! Le fait d’être dans la rétention bloque toutes les opportunités qui se présentent à vous. Une vie sans surprise est triste. Une vie sans cadeau est morose. Alors, laissez votre générosité envers les autres vous ouvrir à l’abondance et à la gratitude, et libérez le flux des énergies dans votre vie.

Le mois de Mai est un mois d’ouverture, le mois de tous les possibles. Ayez la foi. Aujourd’hui tout devient possible.

Daniel Briez

Retrouvez la pierre du mois de Mai 2017 : l'Opale Verte Fossilisée sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois de Mai 2017 : l’Opale Verte Fossilisée sur http://www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’une Opale verte fossilisée, en galet poli, en boule ou en forme libre. La forme n’a pas d’importance. L’important est le plaisir que vous aurez d’être au contact de cette pierre. Il est certain que vos peurs sont tenaces et sont de vieilles compagnes. Elles ne vont pas se dissoudre instantanément. Néanmoins, cela peut aller vite. La première semaine, dormez avec votre pierre toutes les nuits. Le matin, en vous levant, passez-la sous un filet d’eau courante pour la dégager des énergies de la nuit. Vous allez sentir progressivement, au fil des jours, que la tension nerveuse latente, générée par vos peurs, recule. N’attendez néanmoins pas de résultats précis. L’attente est l’antithèse de l’action de cette pierre qui est le lâcher-prise.

Puis, donnez-vous le temps d’observer le point de vue que vous avez sur vous-même, et sur votre vie. Pour cela, installez-vous le soir, après votre journée, dans un fauteuil, et relaxez-vous. Regardez ce qui s’est passé dans la journée. Regardez tous les moments où vous vous êtes autocensuré, où vous vous êtes dit : « Je ne suis pas capable, je ne peux pas, je ne suis pas compétent… ». Regardez les opportunités que vous avez vous-même écartées. Observez ce qui aurait pu se passer si vous aviez dépassé ce point de vue et pris des risques…

Renouvelez cela tous les jours et faites le point sur la valeur dont vous vous estimez porteur. Combien en € ?… Quelle valeur vous donnez-vous en €… tous les mois…?… Si la valeur est basse, comprenez que vous ne pourrez dépasser ce montant tant que vous serez limité par votre croyance. Si la valeur est beaucoup plus haute que ce que vous gagnez, réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour accéder à ce niveau. C’est ainsi que l’Opale verte fossilisée vous permet de lâcher vos peurs et vos limites, et progressivement, vous permet de repousser vos limites et d’entrer dans la prospérité.

Durant toute cette période, n’hésitez pas à dormir avec votre pierre, en pensant bien à la nettoyer chaque matin. Renouvelez ce temps d’introspection régulièrement, avec la pierre dans les mains.

Je vous souhaite une belle nouvelle prospérité !

Actualités du mois

Notre nouveau livre aux Editions Leduc, « Les 12 pierres essentielles pour votre bien-être » est sorti depuis le 24 avril. Il est à votre disposition dans toutes les librairies, dans les FNAC et sur notre site www.daniel-briez.com.

Il reste encore quelques places pour les stages « Thème de Cristal » Le cycle des formations débute en Mai par « La Couleur vibratoire » (étude des principes énergétiques qui sous-tendent toute compréhension vibratoire des mécanismes d’action et de création). Réservez vos places sans attendre. Nous avons été dans l’obligation de refuser des inscriptions l’année dernière.

Wydiane sera présente pour dédicacer notre livre, sur les salons de Vivez Nature à Lyon  du 2 au 5 juin, et Naturally à Paris, porte de Versailles, du 9 au 12 juin (programme des conférences sur la page Facebook de Cristaux & Santé ).

 

, , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

RÉSISTANCE


Je voudrais vous parler de la « résistance » et de ce qu’elle implique au niveau de votre corps. Votre corps est composé d’un ensemble de codifications que vous focalisez à la naissance, qui sont le fruit de l’itinéraire éterversel qui est le vôtre, de la gradation de conscience dans laquelle vous êtes placés, du type d’expérimentation que vous avez opté ainsi que de la tessiture de l’espace-temps dans lequel vous avez décidé de choisir cette expérimentation.

Autant dire que la définition de votre trajectoire de conscience dans l’Ici et Maintenant est extrêmement précise, et que votre corps dispose des énergies nécessaires pour accomplir cela. Ces énergies sont à votre libre disposition, car la caractéristique de l’Espace-Temps Thot dans lequel vous êtes focalisés est la libre détermination des choix et des moyens par lesquels vous accomplissez ce programme.

Il est néanmoins important de constater que vous appliquez rarement cette trajectoire avec facilité, mais que vous disposez d’une curieuse faculté qui vous entraîne à choisir les voies annexes de développement, alors que la « ligne de moindre résistance », c’est-à-dire la pleine application de vos codes et des aspirations naturelles qui en découlent, vous permettrait d’accomplir votre programme dans l’amour, l’harmonie, le bonheur et surtout le confort de votre corps.

Or, nous assistons notoirement, dans la plupart des cas, à un vieillissement prématuré de votre corps par le simple jeu de l’échauffement de vos plans vibratoires liés à une déviation de votre trajectoire naturelle.

Imaginez un engin spatial véhiculé par une énergie mécanique entrant dans votre atmosphère. C’est d’ailleurs le cas de vos fusées, alors que le mouvement naturel d’introduction dans votre espace-temps devrait être cinétique. Vous connaissez l’échauffement qui se produit du fait du frottement de ce véhicule contre votre atmosphère. Il en est presque pareil de votre corps se confrontant aux milliers de décisions que vous posez journellement, et qui vous empêchent de poursuivre votre trajectoire dans la fluidité.

Ignorez-vous que vous êtes des êtres d’éternité ? Ignorez-vous que le Temps n’a aucune prise sur vous car vous êtes son propre créateur ? Ignorez-vous que l’appartenance à un espace-temps ne vous ôte pas de la possibilité de vivre dans tous les temps en simultané ? Ignorez-vous que votre expérience de conscience n’est que la somme de toutes vos actions simultanées dans tous les temps simultanés ?

Alors à quoi peut bien vous servir ce mécanisme de résistance qui ne fait qu’abréger la durée de votre expérimentation dans ce corps en l’usant prématurément ?

Nous savons, bien évidemment que de nombreuses races galactiques sont venues sur votre Terre pour expérimenter la richesse sensitive de la souffrance. Nous savons que la surcharge de cette masse expériencielle vous amène à développer des systèmes de croyance et surtout des zones d’expérimentation qui surchargent vos circuits. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux Marcheurs se sont incorporés sur votre planète afin de soulager votre charge.

Néanmoins qu’en est-il de la part qui incombe à la présence de ces êtres et celle qui prévaut de l’acharnement de votre ego à vous retenir hors de votre voie. J’avoue que l’observation de ce mécanisme me laisse perplexe. En effet, c’est comme si vous aviez soudain perdu la mémoire de ce que vous êtes, et surtout la sensation de votre éternité, ce qui est bien évidemment impossible. Alors qu’attendez-vous de ce type d’expérience ? Nous savons aujourd’hui que l’expérience du chaos et de la souffrance matérialisés a été pour beaucoup dans la fulgurance de votre développement et surtout dans la richesse de moyens et solutions que vous avez développés, notamment ces trente dernières de vos années. Pourtant cela est-il vraiment nécessaire ? Est-ce que la charge de souffrance que cela génère dans votre corps en vaut réellement la chandelle ? Permettez-moi de ne pas abonder dans votre sens.

Je reste convaincu pour l’avoir vécu dans des milliards de monde, que la « ligne de moindre résistance » est ce qui procure le plus ultime accomplissement, notamment du fait de l’espace libéré par le simple fait de ne pas mobiliser l’espace-temps dans une production vibratoire saturant et échauffant inutilement les trajectoires que vous constituez.

Je vous demande de réfléchir à cela et surtout d’observer la saturation permanente que révèle votre corps face à ces mécanismes. Alors peut-être pourrez-vous constater qu’il vous suffit « d’écouter » ce que vous dit votre corps et d’orienter vos décisions dans cette direction pour que tout se produise avec miracle.

, , , , , , ,

2 Commentaires

LA CRÉATION : LE PROCESS ÉNERGÉTIQUE


Le propos de cet article est de détailler les éléments qui composent le process énergétique de la création et leur mise en œuvre, afin d’aboutir à l’acte de création. Cet exposé touche absolument tous les types de création, qu’elles soient infimes (comme le fait de prendre son petit déjeuner le matin) jusqu’à des projets de très grande envergure mettant en jeu la trajectoire d’évolution de la vie et de la conscience.

 

Les éléments constitutifs du process de création

Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

– Vos codes identitaires
Il s’agit des caractéristiques énergétiques issues de l’union génétique parentale, associées aux informations (issues de votre expérience antérieure, future et simultanée 1) qu’a choisies l’âme, pour entrer en incarnation humaine et expérimenter un certain nombre d’aspects, définis au préalable par elle-même. A noter que le choix énergétique des parents géniteurs ne relève pas d’un caractère fortuit ou hasardeux, mais bien d’une définition vibratoire précise (même si vous n’en avez pas conscience ou que vous le refusiez), en vue d’obtenir un résultat qui a abouti à la création du corps humanoïde lui-même.

Ces codes définissent toutes vos caractéristiques vibratoires. Elles conditionnent votre profil physique, émotionnel, psychologique et spirituel dans l’objectif de réaliser une expérience d’incarnation précise. Ils définissent à la fois vos talents et vos aptitudes physiques, psychologiques et mentales, ainsi que les points de tension et d’inconfort qui vous habitent (vos déséquilibres). Ces derniers sont au moins aussi importants que vos aptitudes et qualités naturelles. C’est à travers leur intégration en conscience et leur équilibrage que vous évoluez le plus rapidement, et que votre conscience peut ainsi changer de paradigme. Cette évolution constitue la raison d’être du processus d’incarnation.

Les codes identitaires sont les filtres de lecture de la Réalité de la vie. Ils filtrent la nature et le contenu des informations transmises par le contact que vous avez avec l’environnement, et crée votre réalité subjective. Ils retiennent et rendent accessibles ces informations pour faire évoluer la perception du monde qui vous entoure et celle que vous développez de vous-même. Cette perception se nomme la conscience.

– Les informations de l’environnement
Je compare la masse que constituent ces informations à un véritable océan tant est considérable le volume des informations disponibles. En effet, elle est composée des informations et des fréquences émises par tous les membres de l’Humanité, d’un ensemble d’informations intangibles tel que les fréquences stellaires émises par les planètes et les étoiles de notre galaxie, celles émises par les radiations luminiques de tous ordres, par la fréquence de chaque particule de matière, les fréquences émises par les actions de tout être vivant, etc. Nous pouvons comparer cette immense source de données à un océan dans lequel nous baignons.

Le corps humain filtre cette masse de données afin que la conscience (celle de l’humain qui prend conscience de lui-même) ne se dilue pas dans l’Informel (le sans-forme). Ce filtre crée une forme qui prend sa qualification à travers deux composantes : la composition biologique, vibratoire et cellulaire du corps humanoïde ainsi que par les actions qu’il initie. Sans cette matière, il se diluerait dans l’Indifférencié, et ne pourrait dérouler sa trajectoire de conscience. Toute direction donnée nécessite une forme pour se définir et se mettre en mouvement. Elle définit ainsi le sens de  l’expérience.

– Le filtre personnel que constitue les codes identitaires
Une bonne maitrise de la trajectoire de vie nécessite une parfaite compréhension et une bonne assimilation des codes identitaires. Le processus d’assimilation des codes identitaires constitue la partie la plus laborieuse et la plus contraignante de l’espace-temps de vie. Autrefois, elle nécessitait la mobilisation de la quasi totalité des ressources physiques, mentales et matérielles avant d’aboutir à la propre définition de son être. La plupart du temps, cela ne se produisait qu’à un âge avancé. Aujourd’hui, l’âge d’intégration intervient parfois plus tôt pour certains individus. L’utilisation réelle (sans le filtre des illusions construites par l’ego) de l’outil que constitue le corps physique est formatée par les codes identitaires. La parfaite connaissance et la bonne intégration de ces codes constituent la condition sine qua non d’une trajectoire de vie satisfaisante et heureuse pour l’individu. Avant ce stade, la vie s’exprime comme étant un laboratoire d’intégration dont l’action se déroule de point de tension en point de tension. Se crée ainsi une trajectoire de vie parsemée de peines, d’angoisses, d’insatisfactions et de frustrations, car il existe un écart important entre ce que notre corps nous suggère et ce que nous aimerions faire, et notre réalité quotidienne . Ces difficultés servent de fondations à l’expérience d’incarnation et vous donne la possibilité de comprendre votre rapport au monde. Elles affinent ainsi la perception que vous avez de vous-même, celle que vous avez de votre environnement et celle de la nature des qualités énergétiques et de ses mécanismes que vous utilisez et développez pour transformer la matière. A l’issue de ce processus, l’humain découvre le sens de ses codes et son propre mode d’emploi.

L’écueil de ce process réside dans l’interface sociale (l’ego) que vous créez pour faire face à l’avalanche des tensions constituant votre première phase d’apprentissage pendant la période qui commence à la naissance et se poursuit jusqu’à l’état d’adulte responsable. Je mets le mot « responsable » en caractères italique, car nous ne pouvons pas dire qu’un individu est réellement responsable tant qu’il est dirigé par les pulsions émotionnelles et illusoires qu’émet l’ego en mal de reconnaissance.

La présence de l’ego est fondamentale pour l’équilibre de l’individu dans la mesure où la charge énergétique que crée l’afflux de stimuli généré par l’environnement, rendrait fou et désorienté quiconque n’en disposerait pas. Néanmoins, en connaître les composants et la réelle nature permet de ne pas se faire piéger dans des formes d’idéation illusoires que génère ce filtre en prenant la « réalité filtrée » pour la vraie Réalité. C’est la gestion entre la vraie Réalité et la réalité filtrée (parasitée par l’ego) qui donne les meilleures trajectoires d’évolution de la conscience.

– Le filtre personnel créé par le contact avec l’environnement
Dès la naissance, l’humain est soumis à un certain nombre de pressions codales. En tout premier lieu, des systèmes de croyance s’impriment dans le profil vibratoire de l’enfant par le biais de ce que ses géniteurs pensent qu’il est bon pour lui et son insertion dans la société. Ils sont variables selon les zones géographiques et ethniques de naissance. Naitre de sexe féminin aujourd’hui en Inde porte une charge énergétique différente de celle de naitre en France. L’environnement du Moyen-Age a été différent de celui de notre époque contemporaine. Autant de paramètres énergétiques qui ont une grande influence sur la construction de nos systèmes de croyance.

Les systèmes de croyance parentaux sur le mode éducatif d’un enfant constituent les premières informations qui parasitent et altèrent nos codes identitaires. Le contenu des références culturelles de notre environnement nous transforme également avec une intensité plus ou moins grande, selon les codes de lecture évènementiels générés par nos codes identitaires et les filtres que nous portons. Si nous entrions totalement en opposition avec  notre environnement, par la simple expression de nos codes identitaires, nous mettrions pratiquement notre existence-même en jeu, en créant une tension insupportable. Au fur et à mesure de notre croissance, nous nous conformons de plus en plus à ces codes extérieurs, qu’il en soit conscient ou non, afin de nous créer un environnement sympathique et agréable possible. Au moment où notre indépendance s’éveille (à l’adolescence), nous entamons une période de construction plus autonome, qui se préoccupe plus de nos envies (provenant en grande partie de l’impulsion issue de nos codes identitaires, mais encore fortement empreinte de notre milieu sociétal et éducatif). La démarcation entre ces codes extérieurs et nos codes identitaires est confus. La plupart du temps, cette confusion provoquera une crise existentielle qui émergera vers l’âge de 25 ans pour les garçons, et de 20 ans pour les filles, ou beaucoup plus tard selon certains individus. Cette crise est due essentiellement à l’écart qui existe dans notre structure de vie quotidienne entre l’énergie émise par nos codes identitaires et celle créée par celle-ci. Si l’écart est important, la crise sera majeure afin de réorienter notre trajectoire de vie dans un sens plus conforme à nos codes.

C’est le moment où il est essentiel d’identifier ces influences et les choix qu’elles déterminent pour ne pas les confondre avec ses propres codes identitaires. Pour prendre un exemple caricatural et simpliste, lorsque vous avez été enfant, on vous a appris que telle couleur est le rouge ou le jaune, que cela est un arbre, que la Terre est ronde, qu’elle est inscrite dans un ensemble qui s’appelle l’Univers, informations que vous avez fait vôtres sans pour autant les déterminer par votre expérimentation personnelle. Il s’agit de conventions que vous avez acquis en faisant confiance à vos proches éducateurs. Il s’agit de codes sociétaux qui ne passent pas par votre expérience personnelle. Ils impriment puissamment votre vision du monde puisque vous utiliserez ces notions toute votre vie, sans remettre en question leur bien-fondé et leur réalité. Pourquoi un arbre ne serait pas une voiture ou un être vivant. Qu’est ce qui vous prouve que la Terre est ronde et pas plate ? Etc ? Je donne ces exemples pour que vous preniez conscience que votre vision est ordonnée par des informations que vous avez acceptées sans même y porter attention. Il en est de même pour des informations de nature plus subjectives telles que la religion, le racisme, etc, autant d’influences fondamentales ayant une influence importante sur notre vision du monde et de notre environnement immédiat. Nous sommes là bien loin de l’énergie de nos codes identitaires.

 

Évidemment, je simplifie les éléments décrits dans les paragraphes précédents pour définir la nature des énergies qui entrent quotidiennement en action dans et pour chaque acte de création.

 

Quelle est la définition d’un acte de création ?

Un acte de création se définit par toute action qui modifie l’énergie, la matière et la géographie de l’environnement dans laquelle vous évoluez.

Le process de création peut être ramené à la simple mise en forme d’énergies, de fréquences, afin de créer un ensemble codal. Son process énergétique est la symbiose, afin de créer quelque chose de pensé, de vos codes identitaires et des codes et énergies émises par votre environnement, en vue de faire évoluer votre expérience. Il n’est pas nécessaire de faire des études ou d’être intelligent pour créer. C’est presque même plutôt le contraire. Plus vous vous débarrassez de toutes références culturelles, familiales et historiques accumulées en vous, plus vous êtes en phase avec l’énergie de l’Instant dans sa diversité et sa spontanéité, et plus vous êtes créatif.

La caractéristique première d’une création est qu’elle doit vous surprendre vous-même. Son aboutissement doit presque vous prendre par surprise. Plus vous découvrirez en elle des éléments auxquels vous n’aviez pas pensé, plus elle vous emmènera loin.

La création n’est pas une énergie qui émane du mental. La création est un désir. Cette énergie est générée par le corps cellulaire (la sensation corporelle s’en ressent dans le ventre). Elle passe ensuite par le mental qui lui donne sa forme conceptuelle, puis elle entre en action et se matérialise. Le désir n’est que la symbiose des stimuli des informations transmises par votre environnement et de vos propres codes identitaires, afin de répondre aux besoins de ceux-ci.

 

Les déséquilibres dans l’acte de création

Première déduction. La méconnaissance ou une perception déséquilibrée des codes identitaires amène une vision distordue de la Réalité. Cette vision distordue crée des éléments qui sont mis en œuvre et interagissent avec votre idée de création. Plus la vision est distordue, et plus le résultat (basé sur ces informations distordues) s’avère insatisfaisant pour vos codes identitaires. Cela vous amène, encore et encore, à renouveler les mêmes expériences pour obtenir le résultat que vous souhaitez, sans pour autant obtenir satisfaction. Grosse perte de temps et d’énergie. Grosse frustration.

Plus les filtres déformants générés par cette méconnaissance sont nombreux, plus la création est difficile et laborieuse. Ainsi se crée-t-il une grande distance entre la réalité matérielle des énergies en présence et l’idée (la vision) que vous en avez. C’est comme si vous utilisiez des mauvais mots pour transmettre votre pensée. Ils sont incompris par votre réalité. Donc, si vous tentez d’agir en vous appuyant sur une réalité déformée par vos filtres, il vous sera difficile de matérialiser quoique ce soit. Les énergies que vous mettrez en mouvement ne seront pas reliées à la réalité de votre énergie (les codes identitaires) et ne possèderont pas les fondations nécessaires à leur mise en matière. Cette réalité décrochée de la réalité matérielle et énergétique des choses ne sera pas en phase avec votre corps, ni en harmonie avec votre environnement. Il sera alors difficile d’entrer en matière et de générer un processus créatif. S’il s’accomplit, il se matérialisera en grinçant et n’aboutira qu’à force de volonté mentale. Il produira un résultat insatisfaisant.

Les distorsions existantes entre votre désir et les perceptions déformées par les filtres de votre mental et de vos croyances (y compris la vision que vous avez de vous-même) génèrent une fausse compréhension de qui vous êtes. Elles vous amènent à des impasses matérielles qui font que vos projets n’aboutissent pas parce que votre désir a été mal défini par vous-même 2. Vos empreintes émotionnelles et mentales, projetées sur la réalité des choses et des évènements, distord la trajectoire de vos énergies dans la direction du but à atteindre. Par exemple, si vous croyez que quelque chose est ou sera difficile, vous créez cette difficulté. Si vous croyez l’inverse, vous aimantez la facilité.

Dans ce cas de figure, l’idée de la création dépend des empreintes culturelles et émotionnelles. Posez-vous la question de ce qui est rattaché à cette création. Est-ce un désir de représentativité sociale ? Si oui, l’ego désire. Il y a peu de chances que ce désir se réalise, car le projet n’est pas porté par l’enracinement de votre énergie dans le corps. Il est porté par une émotion qui, par définition, ne possède pas de racines énergétiques. L’idée n’est que mentale et/ou émotionnelle. Elle aura beaucoup de mal à être alimentée par vos propres énergies parce qu’elle ne correspond pas à une nécessité émanant de vos codes et participant à l’évolution de votre conscience.

 

La création s’enracine par l’énergie du corps physique

La création doit obligatoirement s’enraciner par l’énergie du corps physique 3. Tout ce qui a un sens et une utilité pour votre conscience se réalise facilement. Tout ce qui ne l’est pas, ne porte pas une énergie suffisante pour se concrétiser autrement que par la volonté et la violence.

La formulation de l’idée est essentielle. Soit elle est le fruit d’une maturation et d’une évolution de vos énergies à travers le prisme de vos codes identitaires : à ce moment-là, elle porte un sens pour vous dans le mouvement de l’évolution, et elle est en accord avec l’évolution de la conscience de votre être. Soit elle est l’émanation d’une représentation culturelle ou sociale prenant ses fondements dans les apparences : cela a pour conséquence un manque d’assise, un manque d’énergie qui nécessite une forme de violence pour s’approprier des énergies qui ne sont pas en résonance avec vous et qui partent d’autres sources : sociales, économiques, etc.

 

Questions préparatoires à la création

Les empreintes culturelles sont extrêmement parasitaires (pour prendre l’exemple d’une empreinte sociétale très française : posséder sa propre maison). Lorsqu’une idée émerge de votre être, centrez-vous sur vous-même, et tentez de percevoir si l’énergie provient de votre ventre, ou de votre tête. Si elle vient de votre ventre, il existe de fortes probabilités pour qu’elle soit l’émanation de vos codes identitaires. Si elle vient de votre tête, il est probable qu’elle est issue d’une énergie plus mentale. Dans ce cas-là, prenez votre temps. Observez si elle résiste au passage du temps. Si elle est importante pour vous, elle demeurera en l’état et vous pourrez la prendre en compte. Si non, vous avez la réponse sur le bien-fondé de votre idée.

Posez-vous les questions suivantes. En avez-vous réellement envie ? Cette création est-elle vitale pour vous ? Est-ce qu’elle ne constitue pas une énorme énergie consommée alors que, peut-être, vous pourriez l’utiliser pour des choses plus fondamentales ? Etc ?

 

La création, énergie de l’Instant

La création doit être une émanation de l’instant. Même si elle existe depuis longtemps, elle évolue. Elle ne peut pas être une idée fixe (dans le fond et dans la forme) que vous tractez depuis des années, sans modification. Si tel est le cas, elle est inadaptée aux énergies dans lesquelles vous évoluez actuellement. Le monde a changé. Vous avez changé. Votre idée provient du passé. Si elle ne s’est pas adaptée, elle n’est pas en phase avec l’énergie d’aujourd’hui. Elle n’est donc pas alimentée en énergie, car elle trouve ses origines dans un temps révolu. Il est probable qu’elle soit issue d’empreintes culturelles ou familiales. Là encore, la connaissance de vos codes identitaires s’avère obligatoire. Autrement, se produisent des distorsions dans la perception des énergies de l’Instant, provoquées par les filtres que vous avez développés.

 

Les habitudes

Un point important à percevoir sur la nature de ces parasitages. Tout être humain est porteur d’habitudes qui créent une sensation de stabilité et de confort (votre « bulle ») dans le maelstrom permanent de la vie. Il est important de comprendre que ces habitudes mentales ou émotionnelles 4 sont directement issues des empreintes culturelles et sociales. Si vous souhaitez que vos créations soient les plus proches possible des besoins de vos codes identitaires, il est important de vous déformater du passé, et de prendre conscience de l’influence de vos empreintes, en essayant la nouveauté, spontanément.

 

Liens entre la création et la sexualité

Dernier point dont nous prenons rarement conscience. Le ressenti physique de la création est très proche de la sensation du désir sexuel. Désir de création et désir sexuel prennent leur énergie et leur source au même point énergétique d’émission : celui de la pérennité de la vie. C’est biologique et vous n’y pouvez rien. Par conséquent, si vous n’êtes pas à l’aise par rapport à votre sexualité, aux fantasmes qui vous habitent, ou qu’il vous est difficile d’exprimer votre créativité dans la sexualité, du fait de tabous ou d’interdits culturels ou religieux, cela génère certains barrages à la création. Il s’agit là d’un mécanisme purement énergétique qui transcende toutes les idées que vous pouvez avoir sur la question.

Seul remède : l’observation de votre sexualité et sa libération dans tous les aspects créatifs qu’elle suggère. En général, chaque interdit mental constitue un frein à la création. Vous cherchez parfois très loin les causes du non-aboutissement d’un projet alors, qu’elles résident simplement dans une sexualité inexistante, occultée ou insatisfaisante. En d’autres termes, si vous voulez développer pleinement votre créativité, faites en sorte de vivre une sexualité épanouie.

La libération de la créativité sexuelle et de l’expression de vos envies conditionne la capacité de développement de la création. Il peut se produire une distorsion du processus créatif par interdiction intérieure d’innovation sexuelle. Comment innover sur le plan de la création si vous ne libérez pas votre énergie sexuelle ?

 

La création, la violence et les violences sexuelles

Un aspect qu’il est très difficile d’intégrer tant le rejet de la violence est puissant dans notre société. L’être humain s’est construit sur l’énergie de la violence. Si vous regardez la trajectoire d’évolution de l’Humanité, vous observez que depuis la Préhistoire (à part les soixante dernières années en Europe), l’humain, pour survivre, a dû se battre contre l’énergie de prédateurs (animaux puis humains). La violence s’est ainsi étroitement liée à l’énergie de la Force de vie jusqu’à en devenir un des paramètres inconscients. Dans l’inconscient collectif, violence et énergie vitale sont si étroitement liées dans les mémoires cellulaires de l’humain, qu’elles font partie intégrante de la vie. L’attitude face à cette énergie de violence que chacun sent en soi-même est :

– soit un rejet total qui a pour conséquence de vous amputer d’une grande fraction de l’énergie vitale nécessaire pour créer ;
– soit une confusion engendrant une puissante énergie de volonté (volonté et violence ont la même racine étymologique). L’énergie de la volonté est récupérée par le mental pour imposer à son environnement, et notamment aux autres, sa vision des choses. Cela en fait, d’une manière plus ou moins apparente, une énergie dominante, un prédateur (« je t’impose mon énergie et mes décisions et je t’empêche d’en faire autant car toute création de ta part risque d’empiéter sur mon territoire et me mettre en danger »).

Le rapport inconscient force vitale/violence constitue une des énergies occultes qui altère la spontanéité de la création et la puissance inhérente à son process. Il est clair également que le refus viscéral de la violence altère puissamment la possibilité de création.

Dans les mémoires ancestrales de violence, le viol et les violences sexuelles sont les plus traumatiques car elles touchent directement à l’intégrité de l’individu, peut-être encore plus que le meurtre. Un être violé vit toute sa vie avec cette empreinte. Pourquoi le viol ? Tout simplement car, au début de l’existence humaine, la nécessité grégaire de se rassembler était vital ainsi que celle de procréer afin de renforcer le nombre d’individus du clan. Le kidnapping et le viol de femmes étaient monnaie courante afin de procréer. Là aussi, se trouve une source importante de castration de l’énergie de création. L’énergie vitale s’est fortement empreinte de mémoires de violences sexuelles, et évidemment de leur refus. Vous placer dans un rapport émotionnel par rapport à cette énergie équivaut à castrer vos possibilités de création. La seule position possible pour ne pas les altérer est d’observer le mécanisme et le contexte social et historique du viol, et de comprendre que la survie de l’Humanité, à cette époque, a été conditionnée en partie à ces mécanismes inconscients de survie. Vous pouvez alors prendre du recul, vous mettre en paix avec cette énergie, même s’il est évident qu’il n’est en aucun cas possible de cautionner aujourd’hui ce type d’agissement. Ainsi s’établit un recul par rapport à cette énergie. L’énergie de création s’en libère.

 

Pour conclure, j’entends parfaitement qu’il est extrêmement difficile de prendre conscience de ces multiples mécanismes d’autodestruction en soi. Probablement, certains de mes propos vous ont choqué. Vous les refusez peut-être. Prenez le temps d’y réfléchir à froid et de relire ce texte à quelques semaines d’intervalle. Vous observerez alors dans quel champ de votre histoire ou de votre inconscient ils résonnent. C’était le propos de ces lignes : ouvrir des pistes.

 

 


1 : Nous partons du postulat que le lecteur croit en l’immortalité de l’âme. Dans le cas contraire, cet article n’aurait aucun sens. Lorsque je dis « immortalité de l’âme », je me réfère à l’idée (en dehors de toute religion) qu’il y a eu un « avant » précédant votre naissance (comment imaginer qu’une conscience aussi évoluée que celle de l’humain débute sa trajectoire au point d’entrée de la naissance), et qu’il y aura un « après », après votre mort. La conscience suit une trajectoire d’évolution éternelle ponctuée à certains moments de passages en incarnation.

2 : Parasitages de vos systèmes de croyance culturels, des croyances que vous avez sur vos compétences et capacités, et de celles que vous avez sur votre capacité à les mettre en œuvre, et la perception que vous avez des moyens matériels que vous pouvez mettre en œuvre.

3 : Observation : si pour une quelconque raison vous éprouvez des problèmes d’enracinement de vos énergies vitales dans votre corps physique, l’acte de création sera perturbé par manque d’énergie vitale.

4 : Par exemple, nos choix alimentaires sont très empreints de ce que nous mangions durant l’enfance. Rien ne peut être meilleur que le gâteau au chocolat fait par Maman.

, , , , , , , , , , ,

2 Commentaires

PIERRE DU MOIS D’AVRIL 2017 – L’AGATE BLEUE


Attention, l’Agate Bleue est une variété naturelle d’une couleur bleu pâle délavée qu’il ne faut pas confondre avec l’Agate bleue qui est une agate teintée au moyen de produits chimiques. L’agate colorée a été inventée à l’époque de Louis XIV, par la Manufacture de Sèvres. On l’utilisait pour confectionner de la vaisselle pour la table du Roi.  Les effets mentionnés ci-dessous sont ceux de l’Agate Bleue naturelle.

Formes variées d'Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Formes variées d’Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Après tant de remous, tant de prises de conscience sur les mécanismes autodestructeurs qui nous habitent, aussi bien intérieurement que dans nos rapports avec les autres, l’Agate Bleue nous apporte ce dont nous avions tellement besoin depuis des mois : douceur, quiétude et sérénité.

Le mois d’Avril, vous permet enfin d’aborder paisiblement les dernières difficultés qui sont l’aboutissement de tout le processus de nettoyage auquel il vous a fallu faire face depuis le début de l’année. Néanmoins, le travail de ces derniers mois a mis en surface une dernière « couche » de tensions qu’il vous faut dégager. Elles se placent principalement sur le plan relationnel, et notamment dans la relation de couple. Nous avons donc choisi d’apporter la paix sur cet axe qui est probablement le plus impliquant dans votre vie. Vous avez pu observer, ces dernières semaines que, par suite de la dissolution de ces empreintes inconscientes de destruction, le terrain sur lequel se manifestaient le plus fréquemment les tensions des mécanismes de sabotage et d’autodestruction, était souvent la relation avec votre partenaire.

Pourquoi dans le couple ? Parce qu’il constitue le meilleur laboratoire qui soit à votre disposition. Le rapport du couple est un parfait miroir pour vous-même, et le révélateur des éléments personnels que vous n’avez pas encore intégrés. Il vous renvoie le monde des différences, et vous permet de découvrir des éléments que vous ne connaissiez pas. Biologiquement, l’énergie de l’Autre vous permet d’expérimenter l’opposition des polarités féminine (votre sensibilité et intuition) et masculine (votre mental), les deux principaux leviers sur lesquels repose votre ego. Je m’explique.

Si vous êtes une femme, l’énergie masculine que vous sentez en vous et qui vous pousse à la rencontre de l’Autre, ne vous est pas familière. Il vous est pourtant nécessaire d’en comprendre tous les aspects. Vous ne pouvez pas atteindre une vie harmonieuse si vous ne trouvez pas l’équilibre dans cette polarité avec la vôtre. Inconsciemment, votre corps vous pousse à rencontrer l’homme qui vous apporte une certaine complémentarité, et sur le plan énergétique, vous permet de comprendre la nature des énergies masculines en vous. Pour l’homme, il en est de même. Il ne peut pas atteindre l’équilibre tant qu’il n’a pas assimilé sa sensibilité et son énergie féminine. Quel plus beau modèle peut-il trouver que celui de la femme ?

Galets polis d'Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Galets polis d’Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

La compréhension de la bipolarité est ce qui vous permet d’accéder à une meilleure compréhension et à un meilleur positionnement de l’ego. Quasiment toute votre vie est consacrée à cette recherche : l’équilibre entre votre intuition (polarité féminine) et votre mental (polarité masculine). Vous avez d’ailleurs un excellent mode de diagnostic. Si vous êtes trop dans le mental, cela signifie, sur le plan énergétique, que votre polarité masculine est dominante, que vous soyez femme ou homme.

Si vous n’êtes pas en couple, vous ne serez néanmoins pas dispensé des mécanismes que j’évoque dans ces lignes. Ils se manifesteront dans la relation avec les autres, probablement moins puissamment (quoique !!), mais tout aussi présents.

Pour comprendre ce qui se passe ce mois-ci, et ne pas vous faire piéger par les tensions qui émergeront certainement avec votre partenaire et/ou vos relations, il est important de comprendre la mécanique énergétique qui est à l’œuvre dans votre corps. Il s’agit d’un mécanisme classique de mise en conscience d’éléments inconscients parasitant votre plan cellulaire.

Lorsque vous accomplissez un travail énergétique de nettoyage de vieilles empreintes, leur dissolution vous amène à revivre des situations difficiles. Lorsqu’elles se manifestent, c’est bon signe. Cela signifie que votre déséquilibre passe d’une zone inconsciente à laquelle vous n’aviez probablement jamais eu accès, à une zone consciente. Ce mécanisme, dans la configuration qui nous préoccupe (dissolution des empreintes de violence), génère des difficultés relationnelles, conséquences de ce process. Pour que les empreintes montant en conscience disparaissent définitivement, il est nécessaire que vous repassiez par des situations analogues à celles qui ont été à l’origine de celles-ci sur le plan énergétique.

Formes libres d'Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Formes libres d’Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Entendons-nous bien. Pour prendre l’exemple extrême d’un viol, cela ne signifie pas que vous soyez contraint de passer à nouveau par le choc du viol pour que l’empreinte inconsciente du choc, dans votre vie ou dans une génération précédente, dégage la charge d’autodestruction inconsciente qu’a créé cet évènement. L’empreinte parasitaire se manifeste par une attitude de violence en vous ou à votre égard qui vous donne la sensation profonde d’un manque de respect et d’atteinte à votre intégrité. Elle vous amène à réagir et à prendre le contre-pied de l’énergie de non-respect. Elle peut également générer en vous un sentiment de dévalorisation, de violence ou de culpabilité qui vous amène dans le même type de situations. Lorsque cette empreinte inconsciente vous influence, afin de ne pas raviver ces blessures, vous avez tendance à « prendre sur vous » et à ne pas extérioriser la blessure que crée ce manquement à votre intégrité.

Le mois dernier, à la lecture de l’Amphibole, vous avez compris que les schémas d’autodestruction de votre force de création provenaient de cette violence larvée ancestrale. Vous confondiez inconsciemment violence et sexualité, et/ou violence et création. Alors que la sexualité ou la création sont, par définition, le terrain de la création de la vie.

A quel niveau, ce type d’atteintes a le plus de chance et d’occasions de manifester ? Le couple. Pourquoi ? Tout simplement parce que le couple représente la plus grande force de création de la vie. Si vous n’en avez pas conscience, il vous suffit d’observer la richesse des situations que le couple invente pour construire une relation harmonieuse. Sans cesse, il est nécessaire de découvrir l’Autre pour harmoniser la relation. Il n’y a jamais rien de réellement acquis.

Boules d'Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Boules d’Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

L’énergie de l’Amphibole a donc activé toutes les mémoires des générations vous ayant précédé concernant les échecs de couple qui ont été vécus par vous-même, si tel est le cas, et/ou par vos ancêtres. Ce mécanisme est venu appuyer sur vos propres difficultés dans ce domaine. Que vous en ayez été le créateur, ou que vous les ayez subies, ne change rien au problème. N’oubliez pas que la force de vie est inscrite dans un continuum d’énergie quantique et, qu’à ce titre, le passé, le présent et le futur n’existent pas. Ils sont simultanés. Sur le plan énergétique, tous les épisodes passés et futurs impactent sur vos comportements avec la même intensité que s’ils se passaient maintenant. Ils génèrent la même charge de douleur, de peine ou de colère qui si vous étiez dans une situation conflictuelle, dans l’instant présent.

Par ailleurs, les automates de destruction que nous avons précédemment évoqués, ont beau jeu de réactiver des conflits qui confortent le fait de penser que la tension du couple qui peut apparaître aujourd’hui, n’est sûrement pas le fait de votre attitude, mais bien celle de votre partenaire. Vous pouvez ainsi rester bloqué sur la charge émotionnelle de cette antériorité, et vous « fixer » sur cet l’événement. L’activation de cette empreinte recrée la souffrance qui y est lié, qui se transforme en conflit émotionnel.

Dans le cadre de cette émergence, plus le niveau d’intensité émotionnelle est élevé, et plus vous risquez de vous renfermer sur vous-même. Vous passez ainsi à côté du fait que votre sensation n’a rien à voir avec ce qui se passe réellement dans l’instant présent, mais est simplement l’amplification de mécanismes anciens que vous n’avez pas encore conscientisés.

C’est à ce stade que l’Agate Bleue intervient et remplit pleinement son rôle. Elle est composée d’Agate et de Quartz. L’Agate est de polarité féminine, le Quartz de polarité masculine. Cette pierre représente parfaitement l’archétype père/mère. Dans le vécu quotidien du couple, son action dissout les croyances alimentant la guerre des sexes et l’instabilité de l’équilibre de la bipolarité. Ainsi permet-elle d’observer et d’accepter la différence.

Par la nature-même de sa bi-composition, l’Agate Bleue apporte l’équilibre entre le masculin et le féminin. De plus, l’énergie de paix qu’elle dégage vous permet de regarder tout ce que vous avez mémorisé sur le plan émotionnel d’un point de vue paisible et détaché, quelles que soient les difficultés qui en résultent. Vous comprenez alors que votre partenaire n’a, finalement, pas grande responsabilité dans cet enjeu, mais constitue plutôt un précieux allié qui vous accompagne pour dégager ce mécanisme ancestral qui vous empoisonne la vie depuis si longtemps.

Galets calibrés d'Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Galets calibrés d’Agate Bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2017

L’Agate bleue vous permet de développer une forme d’écoute de vous-même et de votre partenaire très intime et profonde. Ce faisant, vous découvrez, vous vous réappropriez, et vous apprivoisez la communication avec vous-même. Et cela vous apaise profondément. Vous percevez ainsi vos différentes nuances intérieures et celles de votre partenaire. Sa structure de cristallisation en bande (les veines blanches sont du Quartz) présente le grand intérêt de travailler sur de multiples niveaux en simultané. Avec elle, vous agissez pleinement sur plusieurs espaces-temps (passé, présent et futur). Cela vous permet de prendre plus vite et plus nettement conscience des mécanismes, puisque, lorsque l’événement se présente, vous ressentez simultanément l’énergie de l’instant en résonance avec l’énergie antérieure ou future d’un autre temps, et sa résonance avec de multiples situations similaires dans d’autres niveaux. Cette vision simultanée vous permet de prendre conscience et de privilégier votre dimension intérieure. Vous prenez également conscience de la complexité qui vous compose. Ainsi prenez-vous du recul par rapport à l’événement présent, et entrez dans une compréhension de tous les paramètres et de tous les mécanismes intérieurs mis en mouvement face à cette situation. Vous comprenez que votre partenaire ne constitue que le catalyseur qui vous permet de prendre conscience de ces mécanismes. Vous le remerciez et l’aimez pour ce que sa participation vous a apporté.

Plus vous vous installez dans cette compréhension intérieure, plus l’événement devient dérisoire. Il n’est que la face émergée d’un mécanisme beaucoup plus ancien dans lequel votre partenaire ne possède qu’une très faible part : celle de révéler les choses dans l’événement actuel.

On peut ainsi vraiment dire que l’Agate Bleue est la pierre de la cohabitation, de la réconciliation et de la fusion avec l’Autre, tout en respectant les différences de chacun. Elle vous permet d’éliminer définitivement ce mécanisme de conflit larvé et vous permet d’aboutir à une meilleure compréhension de vous-même.

Ce mois-ci encore, l’explication de ces mécanismes a été longue. Ils sont tellement importants que je pense qu’ils méritent que nous nous y arrêtions. Merci du temps que vous avez consacré à cette lecture.

Amour et Lumière

Daniel

Retrouvez la pierre du mois d'Avril 2017 : l'Agate Bleue sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois d’Avril 2017 : l’Agate Bleue sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’un galet poli ou d’une boule d’Agate Bleue. Prenez la pierre en main aussi souvent que possible et jouez avec. Laissez-vous porter simplement par son énergie, sans réfléchir, notamment si vous ressentez de la tension en vous.

Lorsque la tension s’éloigne, réfléchissez à l’agressivité, aux jugements ou aux pensées négatives que vous avez pu avoir vis-à-vis de vous-même et vis-à-vis de l’Autre. Laissez monter dans votre pensée, vos réflexions sur l’origine des choses qui vous ont fait, ou vous font souffrir, et sur les conséquences que ces aspects impactent sur vos relations.

Prenez du recul. Si vous percevez un déséquilibre, posez en vous l’énergie d’un sentiment de paix. Ne jugez pas, même si cela est difficile. La pierre vous y aidera tranquillement.

Si vous en avez envie, n’hésitez pas à dormir avec la pierre. Son travail sera d’autant plus efficace. N’oubliez pas de la nettoyer après chaque usage en l’immergeant quelques heures dans un bol d’eau claire. Beau voyage.

 

Actualités du mois

Wydiane et moi-même sommes très heureux de vous présenter notre nouveau livre aux Editions Leduc, « Les 12 pierres essentielles pour votre bien-être ». Il sort le 24 Avril prochain. Vous pouvez profiter du prix de lancement jusqu’au 30 avril en le commandant au prix de 13 € (qui est notre chiffre porte-bonheur) au lieu de 15 € sur mon site Editions : www.daniel-briez.com. A cette occasion, nous vous offrons les frais de port.

Il reste encore un peu de place pour les stages « Thème de Cristal » et « Thème de Cristal avancé » (étude du Thème de Focalisation et du Thème de Synthèse). Le cycle « La Couleur Vibratoire » débute en Mai (étude des principes énergétiques qui sous-tendent toute compréhension vibratoire des mécanismes d’action et de création). Réservez vos places sans attendre.

L’équipe Cristaux et Santé sera présente sur le salon Respire, Le Mans, du 21 au 24 avril. Comme à chaque salon, vous pourrez en profiter pour faire réaliser votre « Thème de Cristal » gracieusement. Toutes les informations sont disponibles sur notre page Facebook.

Joli Printemps.

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

THÉRAPIE ALTERNATIVE OU CHARLATANISME : LA LITHOTHÉRAPIE


Depuis vingt-cinq ans, j’enseigne et donne des conférences sur la Lithothérapie. Cette science millénaire étudie l’usage des minéraux à des fins de soin ou de mieux-être. Très tôt, dans son histoire, l’homme a observé que certains minéraux avaient des vertus soignantes. Ces connaissances, à travers le travail des alchimistes au Moyen Age, ont été à l’origine de l’industrie chimique et ont été oubliées lors de son essor. Elles ont réémergé dans les années soixante-dix, aux Etats-Unis. Elle s’est ainsi teintée d’illusions et d’ésotérisme comme toutes les techniques issues du New Age. De grands efforts de recherche et de pédagogie ont été fait par mes confrères et moi-même pour sortir cette science de son environnement sulfureux. Aujourd’hui, ce travail a porté ses fruits. Il paraît bon nombre d’ouvrages sérieux, et le grand public admet qu’une pierre peut avoir des effets sur le corps humain. L’intérêt de ce mode thérapeutique s’accroit d’année en année, de plus en plus mentionné dans la presse jusqu’à en faire un « sujet de société ».

Les professionnels  oeuvrent pour que cette science soit prise en compte, aussi bien près des professions de santé que du public. Les informations que nous donnons sur les bienfaits et vertus des pierres reposent sur des observations empiriques. Lorsque le même effet d’une pierre a été constaté sur des centaines, voire des milliers d’individus, nous pouvons affirmer qu’elle possède la vertu qui lui est attribuée (cela s’appelle une « revendication » dans la profession). C’est de cette façon que la médecine allopathique a été construite. C’est une méthode éprouvée et avérée qu’utilise pratiquement toute la recherche.

Il est clair que la Lithothérapie ne peut se substituer à la médecine conventionnelle. Son action peut se rapprocher de la façon dont fonctionne l’homéopathie ou la médecine énergétique chinoise. Lorsqu’une maladie se déclare, il est évident qu’il est déjà fort tard dans le processus de déséquilibre de la santé. A ce moment-là, seul l’usage de la médecine conventionnelle ou de la chirurgie sont en mesure d’apporter une solution de santé. Comme la médecine énergétique, chinoise ou autre, la lithothérapie ne peut être utilisée que bien un amont d’un symptôme en travaillant sur les plans émotionnels, mentaux et somatiques, dont les déséquilibres auront parfois des effets dominants dans le déclenchement de certains troubles physiologiques. Ils agissent au même titre que les compléments alimentaires ou les huiles essentielles. Mais en aucun cas, ils ne peuvent se substituer à un traitement médical.

Alors, lorsque je lis sur les sites internet de certaines personnes que je ne pourrais sûrement pas qualifier de « confrères » tant leurs assertions sont à des années-lumière du travail des gens sérieux de cette profession, des affirmations qui relient :
– le cholestérol à la Topaze impériale
– la constipation à la Tourmaline noire
– le coryza à l’Emeraude
– les troubles cardiaques à l’Aventurine
– ou les grincements de dent (!!!) à la Sugilite,
je crie au charlatanisme et me demande ce qu’attendent les institutions pour stigmatiser et empêcher de nuire de tels individus. Ces délires ne font pas du bien à notre noble profession. Leur manque de sérieux et les croyances qu’elles véhiculent, dégradent l’excellent travail que fait la majorité de mes confrères, donnant du grain à moudre à ses détracteurs. Aussi, je dis à mes lecteurs : s’il vous plait, lorsque vous lisez de telles bêtises, faites preuve de discernement et ne croyez pas que les minéraux, même s’ils sont de précieux « ouvreurs de conscience », peuvent soigner des maladies. Cela est faux. Il est scandaleux de jouer sur la crédulité des gens.

Faites-vous les ambassadeurs de vos propres expériences, et n’hésitez pas à partager avec vos amis les expériences que vous avez pu réaliser avec les minéraux. C’est en partageant des informations sérieuses, dans le plus grand nombre, que nous pourrons éradiquer ces charlatans de notre profession. Alors pourra se diffuser cette magnifique science qui répond au besoin de mieux-être de notre société. Merci de votre écoute.

Daniel

, , , , ,

6 Commentaires

PIERRE DU MOIS DE MARS 2017 – L’AMPHIBOLE


LA PIERRE DU MOIS DE MARS 2017 – L'AMPHIBOLE

LA PIERRE DU MOIS DE MARS 2017 – L’AMPHIBOLE

Le mois de Mars est le mois du renouveau, celui du Printemps durant lequel la Nature retrouve son expansion et sa Force de vie. Le mois écoulé, sous l’action de la Stromatolite, a fait remonter les « straumatismes » (!!!) (un clin d’œil pour poser de la légèreté sur la difficulté des mécanismes qui ont dû émerger le mois dernier pour se dégager). Chacun a été bougé à sa manière, soit physiquement, ou émotionnellement, mentalement, ou conceptuellement.

Deux attitudes sont possibles face à un mécanisme de cet ordre : soit se laisser sombrer dans ses propres marasmes, soit opérer de véritables mouvements de fond qui vous donnent, au final, accès à de nouvelles formes de créativité.

Pour finaliser ces nouvelles formes de créativité, l’Amphibole se trouve très appropriée. En premier lieu, il convient de comprendre les mécanismes internes de la création (voir mon article intitulé « La Création : le process énergétique« ). Ils sont très fréquemment englués dans d’anciennes habitudes de création et des peurs inconscientes.

Tout le monde est paresseux, et il faut de grosses « crises » pour que nous sortions de la ligne de confort de nos habitudes, même si elles ne nous rendent pas parfaitement heureux. Au fil de votre parcours, vous avez construit un mode opératoire de création qui vous est propre. Il fonctionne depuis longtemps. Alors pourquoi devriez-vous vous contraindre à en élaborer de nouveaux, alors que les anciens ont donné d’aussi bons résultats ? Ah ! La force et le confort de l’habitude ! Comme il est rassurant de s’asseoir dans le fauteuil de l’habitude ! Eh bien non ! Ce n’est plus possible. L’énergie planétaire change extrêmement rapidement. Les anciennes « recettes » s’étiolent et deviennent inefficaces. Vous avez sûrement observé que ce qui donnait d’excellents résultats auparavant, a tendance à s’essouffler.

Boules d'Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Boules d’Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

L’Amphibole est la pierre idéale pour vous accompagner dans l’énergie de ce mois-ci. Tout d’abord, elle dissout les anciens schémas cellulaires de création. Dans ces schémas ancestraux, la création est liée à la violence. Je m’en explique.
L’être humain s’est construit sur l’énergie de la violence. Si nous observons la trajectoire d’évolution de l’Humanité, nous voyons qu’à part les soixante dernières années en Europe, depuis la Préhistoire, l’homme, pour survivre, a dû se battre, contre l’énergie de grands prédateurs d’abord, puis contre l’homme lui-même afin de préserver la survie de son clan ou de sa tribu, puis de son pays. Au départ, il tuait pour manger, puis il a tué pour protéger sa territorialité. Ses premiers actes de création véritable ont été de concevoir des armes, puis des outils. Ces créations lui permettaient de dominer les prédateurs empiétant son territoire, puis lorsqu’il est devenu éleveur et agriculteur, la Nature elle-même. C’est ainsi que le sédentaire a supplanté le nomade, et le cultivateur a remplacé le chasseur/cueilleur. La violence et la création se sont ainsi étroitement liées à la défense de la vie, puis à l’énergie de la vie elle-même, jusqu’à en devenir un des paramètres inconscients. Dans l’inconscient collectif, violence et énergie vitale sont si étroitement liées dans les mémoires cellulaires de l’homme qu’elles font partie intégrante de la vie elle-même. Si nous réfléchissons bien, tout acte de création est un acte de violence. Ne serait-ce que par le fait de façonner des éléments dans un but donné pour leur donner une forme définie : la création.
L’attitude face à cette énergie de violence, que chacun sent en lui, est : soit un rejet total qui a pour conséquence de s’amputer d’une importante fraction de l’énergie vitale nécessaire pour créer, soit une confusion engendrant une puissante énergie de volonté (volonté et violence ont la même racine étymologique) que récupère le mental pour imposer son énergie à son environnement (l’homme des cavernes n’est pas loin dès qu’on pense « énergie de territorialité »), et notamment aux autres. Dès que nous voulons quelque chose, même si cela est légitime, nous tentons d’imposer notre vision sur notre territoire pour créer, c’est-à-dire pour étendre notre territoire pour faire place à notre création. Ce qui fait de nous, d’une manière plus ou moins apparente, un dominant et un prédateur pour les autres (« je t’impose mon énergie et mes décisions, et je t’empêche d’en faire autant en prenant le plus de place possible, car toute création de ta part risque d’empiéter sur mon territoire et me mettre en danger »).
Le rapport inconscient entre force vitale et violence constitue une des énergies occultes qui altère la spontanéité de la création et la puissance inhérente à son process. Il est clair également que le refus viscéral de la violence altère puissamment la possibilité de création. Par conséquent, les empreintes conscientes et inconscientes de violence vous empêchent de créer. Je ne dis évidemment pas qu’il faut être violent pour créer. La prise de conscience de ce mécanisme permet, à elle seule, de se démarquer de cette énergie.

L’Amphibole possède la particularité de dissoudre les mémoires de violence (celles que vous avez subies, mais aussi celles qui se sont mémorisées dans les générations précédentes) et d’autodestruction qui sont leur corollaire. Les mémoires inconscientes de violence constituent un énorme frein à la création. Vous portez ainsi la croyance inconsciente que si vous créez, vous allez indirectement participer à véhiculer cette violence que vous abhorrez viscéralement. Ces mémoires de violence possèdent la particularité de créer inconsciemment en vous des automatismes de défense et d’autodestruction face à l’énergie de vie. Défense, car vous ne voulez plus participer à ce futur basé sur la violence. Autodestruction, car vous préférez détruire vos impulsions de création et parfois même vous-même plutôt que d’avoir la moindre sensation de participer et de cautionner la violence. Ces mémoires génèrent le postulat : création = violence. Donc lorsque vous vous trouvez face à l‘énergie de vie, à la création, à l’amour et au plaisir charnel, vous préférez le détruire pour ne pas risquer de retomber dans l’énergie de la violence.

Boule d'Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Boule d’Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Le mois dernier, la Stromatolite vous a permis de localiser certains de ces mécanismes. L’action de deux pierres est infiniment complémentaire. L’Amphibole vous permet de désamorcer les mécanismes d’autodestruction qui en découlent et qui vous feraient retomber dans les veilles bases, les vieilles habitudes.

L’écueil majeur à la création est également les mémoires de création et de destruction qui y sont liées. Vous pourriez penser que je me répète mais il n’en est rien. Il est fréquent d’avoir à détruire quelque chose pour construire quelque chose de nouveau. Ne serait-ce que détruire d’anciennes croyances pour en laisser émerger de nouvelles qui vous feront évoluer. Votre corps a mémorisé des « façons de créer » qui lui sont propre. Pour sortir de cet imbroglio de mémoires conscientes et inconscientes de création/destruction, le seul moyen est de vous placer dans l’énergie de l’Instant, dans une attitude complètement disponible à ce qui se présente.

L’Amphibole est par excellence la Pierre de l’Instant. On pourrait comparer son énergie à un mix entre l’énergie du Grenat et celle de la Rhodonite (matérialisation + amour). Elle vous permet ainsi de vous brancher en prise directe avec l’énergie de l’année (voir mon texte sur La Pierre de l’Année 2017 : la Rhodonite), et de panser les cicatrices profondes par le moyen de l’énergie de l’amour, totalement abstraite de l’affect. Plus d’enjeux ! Simplement le plaisir de s’exprimer et de créer. Je trouve que l’énergie de l’Amphibole tombe fort bien, car elle va permettre de vivre un Printemps plus léger qui fleurira, par son action, sur un terrain plus sain.

Par ailleurs, cette pierre amène la compassion vis-à-vis de vous-même (notamment par rapport à vos vieilles blessures). Lorsque vous regardez votre vie, vous êtes toujours votre pire juge, le plus intransigeant. L’Amphibole vous apporte la compassion par rapport à vous-même, sans complaisance, équilibre délicat à trouver. Le jugement ou la tolérance excessive sont aussi des formes d’autodestruction qui prendront ces attributs partant apparemment d’un bon sentiment (vos propres valeurs) pour détruire vos créations. Pourtant si vous êtes trop tranché, ou si vous êtes trop dans la complaisance, cette autodestruction va avoir pour conséquence d’altérer votre conscience, le fonctionnement de votre corps biologique (jugement = acidose), et par conséquent, vos actes de création. L’énergie de l’Amphibole permet de poser en vous l’énergie de la compassion vis-à-vis de la nature humaine. L’Humanité a dû survivre. Pour ce faire, elle a fait des choses horribles. Qui ne les aurait pas faites s’il avait été placé dans les mêmes circonstances ?

Boules d'Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Boules d’Amphibole, photo ®Cristaux et Santé, 2017

Enfin, l’Amphibole étant reliée à l’énergie du Grenat et donc à la sexualité, elle permet d’éliminer les mémoires de viol, de déculpabiliser et d’explorer de nouvelles pistes. Les difficultés de sexualité liées à ces mémoires laissent de vieilles marques qu’on ne peut pas toujours localiser (elles peuvent provenir de générations antérieures). Il n’est pas nécessaire de le faire pour s’en dégager. Elles provoquent fréquemment des mécanismes d’autodestruction qui deviennent le moyen de s’ôter le plaisir d’être vivant. L’Amphibole redonne et donne le goût à la vie et à ses plaisirs.

N’oublions pas que la Vie nous met parfois exagérément le nez dans nos problèmes afin de marquer nos esprits pour que notre être, notre âme, se rappelle les mécanismes qui nous ont choqué dans ces évènements. C’est souvent en étant dans l’exagération de nos marasmes que nous pouvons les transmuter par l’exagération, pour localiser et désamorcer les schémas plus ou moins conscients.

Pour conclure, l’Amphibole est porteuse d’une extraordinaire énergie : celle de l’amour qui s’exprime par la présence de la créativité et de la Force de Vie. Ce n’est donc pas une pierre de tout repos, mais une extraordinaire énergie de puissance et de compassion qui nous pousse en avant. Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce long article. J’ai tenté d’être le plus clair possible pour énoncer ces mécanismes délicats touchant au fonds de notre intimité. Je vous souhaite un beau Printemps et de belles réussites. N’hésitez pas à m’écrire vos commentaires sur le blog si cela ne vous semble pas clair.

Amour et Lumière

Daniel

PS – Je voudrais partager avec vous un aspect qui m’est plus personnel, dans le rapport de l’amour avec la création. Le couple que je forme avec Wydiane est très « amphibole ». Pour la rédaction de ces textes mensuels, Wydiane m’aide fréquemment à préciser des mécanismes que je pressens mais ai du mal à formuler. Son accompagnement dans ces rédactions, et surtout dans toutes les créations que nous véhiculons au quotidien, m’est précieux. Ce texte me semble le bon espace pour lui dire et lui dire que je l’aime.

 

Retrouvez la pierre du mois de Mars 2017 : l'Amphibole sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois de Mars 2017 : l’Amphibole sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’une boule d’Amphibole. Prenez-la en main aussi souvent que possible et jouez avec. Laissez-vous porter simplement par son énergie, sans réfléchir tout d’abord. Puis lorsque vous sentez que l’énergie de l’Amphibole s’est installée, réfléchissez aux jugements ou aux pensées négatives que vous avez pu avoir vis-à-vis de vous-même, ou vis-à-vis des personnes qui vous ont blessé. Éventuellement, laissez monter à votre pensée, les réflexions que vous pouvez avoir sur l’origine des choses qui vous ont fait, ou font souffrir, sur la façon dont vous entreprenez les choses et les pensées que vous avez lorsque vous enclenchez un acte de création (êtes-vous optimiste ou pessimiste quant au résultat, par exemple). Si vous percevez un déséquilibre, posez en vous un sentiment de compassion. Ne jugez pas, même si cela est difficile pour vous de ne pas le faire. Mettez sur ces pensées une énergie de compassion et d’ouverture, et respirez. La pierre vous y aidera puissamment.

Si vous en avez envie, n’hésitez pas à dormir avec la pierre. Son travail sera d’autant plus efficace. Attention ! Cela est valable pour toute pierre avec laquelle vous dormez, votre sommeil ne doit jamais être inconfortable du fait de la présence de la pierre. Si cela se produit, n’hésitez pas à poser la pierre sur votre table de nuit, et à poursuivre votre nuit tranquillement. Vous recommencerez la nuit suivante, jusqu’à ce que vous « apprivoisiez » l’énergie de cette pierre.

N’oubliez pas de la nettoyer après chaque usage en l’immergeant quelques heures dans un bol d’eau claire. Bon travail.

 

Actualités du mois

Notre nouveau livre aux Éditions Leduc, « Les 12 pierres essentielles pour votre bien-être » est sous presse. Il sort en Mai prochain.

Il reste peu de places pour les stages « Thème de Cristal » et « Thème de Cristal avancés » (étude du Thème de Focalisation et du Thème de Synthèse). Le cycle de stages débute au en Mai par « La Couleur vibratoire » (étude des principes énergétiques qui sous-tendent toute compréhension vibratoire des mécanismes d’action et de création). Réservez vos places sans attendre. Nous avons été dans l’obligation de refuser des inscriptions l’année dernière, faute de places.

Je serais personnellement présent sur le salon Vivre Autrement, au Parc Floral à Vincennes (Paris), du 17 au 20 Mars où je donnerai une conférence par jour. L’équipe et Wydiane aux salons de Nîmes du 10 au 13 Mars, de Charleroi (Belgique) du 24 au 26 Mars, de Toulouse du 31 Mars au 2 Avril (programme des conférences sur la page Facebook de Cristaux & Santé).

 

, , , , ,

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :