PIERRE DE L’ANNÉE 2017 : LA RHODONITE


La Pierre de l’Année donne des indications précises sur la fréquence énergétique qui dominera l’année, sur le plan planétaire. Elle a donc une incidence profonde sur la « coloration » des évènements que vous vivrez tout au long de l’année. Il sera particulièrement intéressant pour vous de les regarder au filtre de l’exposé qui suit.

L’année 2016 était placée sous l’égide de l’Aigue-marine. Pierre de communication par excellence, elle active tous les mécanismes de communication, à tous les niveaux, et notamment elle révèle les non-dits qui perdurent. Tout ce qui n’était pas dit, apparaît en surface. Si nous observons avec un certain recul l’année 2016, nous pouvons constater que cela s’est avéré exact sur un certain nombre de points, sur le plan politique :

  • le Moyen-Orient a révélé au grand jour ses véritables luttes d’influence. Il a toujours été le théâtre où se sont affrontées les grandes puissances. Au lieu d’intervenir en sous-main comme elles le faisaient antérieurement, les évènements ont révélé leurs actions au grand  jour. La Russie a choisi son camp et intervient militairement en Syrie. Les Etats-Unis ont montré qu’ils ne voulaient plus prendre position et se faire les garants de la démocratie, et laissaient les populations civiles dans un pays en guerre sans assistance (tout en criant au haro !). Bachar El Hassad a montré son vrai visage en n’hésitant pas à utiliser les populations civiles comme otages, et en les massacrant par bombardements interposés. Les forces rebelles, en se retranchant dans des zones civiles (Alep, par exemple) ont fait de même. La CEE, mise à part la bonne conscience que lui donne l’illusion de l’intervention de quelques avions sur des points stratégiques de Daech, a montré son incapacité à porter assistance à des populations en grave difficulté, déclenchant par conséquence l’énorme vague d’immigration de populations qui cherchent simplement à survivre.
  • Dans le même mouvement, le nationalisme des pays de la Communauté Européenne et son refus de gérer l’immigration causée par les différentes guerres africaines a révélé l’égoïsme des pays nantis qui préfèrent satisfaire et protéger de soit-disantes richesses nationales qui pourtant ont été créées par l’énorme vague d’immigration des années soixante (la France a la mémoire courte !).
  • La classe politique française a montré au grand jour qu’elle n’était qu’un territoire de jeu pour une classe de politiciens cherchant à préserver les acquis de leur position sans se préoccuper des besoins d’un pays en pleine mutation dans ses structures morales, industrielles et économiques. La place n’est pas donnée à la génération montante.
  • Les États-Unis ont enfin révélé la vision rétrograde d’une société tournée vers elle-même et vers le mirage de l’argent au détriment des plus pauvres.
  • Les médias, par ailleurs, ont montré leur incapacité à être le reflet d’une société mutante, étant complètement au service d’un microcosme théocratique ne prenant pas en compte les innombrables initiatives de changement qui se mettent en place sur le plan local et individuel. La majorité silencieuse se réveille.

En d’autres termes, les masques tombent et le mérite de cette année 2016 aura été de montrer la vraie face d’une classe dirigeante mondiale ne se cachant plus derrière les discours démagogiques qui ont pu faire illusion durant ces quarante dernières années.

Sur le plan positif (et il y en a beaucoup), nous assistons à une énorme levée de la jeunesse et des classes anonymes qui se désintéressent totalement du jeu des politiques politiciennes, se recentrent sur leur champ local, et innovent, créent, mutent, se solidarisent et rejettent en bloc les institutions, et cela dans le monde entier. La jeunesse rejette le poids des systèmes vieillissants et narcissiques ne répondant qu’à eux-mêmes. S’il est moins spectaculaire et ne fait pas l’intérêt des médias, ce mouvement est celui d’un monde futur s’appuyant sur des fondations altruistes de solidarité et de partage et les fabuleux développements technologiques qui s’annoncent.

Malgré ces aspects qui pourraient sembler désastreux, cette vague donne tous les signes de l’émergence d’une conscience se libérant du poids des vieilles hiérarchies et manipulations. Elle profile l’aube d’un horizon où l’amour et le partage s’amplifient, et finiront par prendre le pas sur les égoïsmes individuels.

Sur un plan individuel, il est clair que l’année 2016 a été pour chacun l’année des clarifications de tout ordre, des nettoyages familiaux par lesquels, souvent, de vieux conflits ou de vieilles souffrances ont été mises au jour, ce qui a permis à chacun de prendre ses positions et de s’ouvrir à un monde nouveau. Chacun a pu constater, durant l’année écoulée, la rapidité des mutations et des décisions personnelles qu’il vous a fallu assumer, souvent en très peu de temps, même si elles engageaient la totalité de votre trajectoire de vie (travail, famille, couple, relations personnelles).

Alors que nous réserve l’année 2017 et la Rhodonite.

La Rhodonite est la matérialisation concrète de l’Amour dans la Matière. Il est évident que le mot « Amour » est le plus mal compris de la planète. Pourtant c’est l’énergie que tout le monde connait et dont tout le monde est porteur cellulairement. Qu’on en soit conscient ou non, c’est l’énergie qui a déclenché notre naissance. Nous sommes tous porteurs de cette énergie, mais nous l’avons affublée d’innombrables filtres qui nous ont fait perdre de vue la réalité de son énergie.

Qu’est-ce que va révéler l’énergie de la Rhodonite en 2017.

En tout premier lieu, mettre en évidence tous les aspects, tous les positionnements, toutes les croyances qui empêchent cette énergie de se révéler au monde. Sur un plan collectif, le manque d’amour généré par toutes les actions personnelles ou collectives, de tous ordres, deviendra de plus en plus difficile à supporter, surtout qu’elles ne pourront plus être cachées. C’est ainsi qu’une action orientée vers un profit individuel au détriment d’un plus grand nombre deviendra insupportable à toutes les personnes qui en seront touchées. Cela amènera à privilégier le bien-être collectif plutôt que l’intérêt individuel.

L’observation de ces mécanismes permettra à chacun d’observer le manque d’amour que peut véhiculer ce type d’attitude, et surtout le manque d’amour de soi-même et de reconnaissance de soi qui y est contenu. Le premier pas nécessaire pour atteindre un état de bien-être est de s’aimer dans les petites choses que nous sommes, même si elles nous paraissent mesquines ou insignifiantes. Aimer notre égoïsme, par exemple, au lieu de se juger pour cela. Nous aimer pour cet égocentrisme forcené que nous cultivons quotidiennement alors que tellement d’êtres, à proximité de ce que nous sommes et de l’endroit où nous vivons pourraient avoir leur vie sensiblement modifiée par une simple attention ou un simple regard de notre part.

Aimer la différence. La France est un des pays les plus racistes qui soit. Même si vous n’avez pas l’impression de l’être, observez le regard que vous posez sur un clochard, un SDF, un émigrant ou simplement quelqu’un qui est d’une culture différente de la vôtre (un parisien à Marseille, un marseillais à Lille, un belge à Paris), ou porteur d’un handicap. Vous observerez que vous réagissez à la simple présence de la différence (simplement déjà par le fait qu’elle attire votre attention), et cela est d’ores et déjà du « racisme ».

Aimer vos défauts. Vous êtes les plus sévères juges des défauts que vous vous connaissez. Avez-vous déjà pris conscience que le fait de juger vos « défauts », au lieu de tenter de les réguler, vous empêche d’en comprendre réellement la nature. Vous vous arrêtez au « jugement », et ne regardez pas au-delà. Vous prenez alors la décision de pallier à ce « défaut », mais comme vous ne le regardez pas réellement, puisque vous n’en observez que le déséquilibre, vous ne pouvez en apprendre la qualité qu’il recouvre.

Prenons l’exemple de quelqu’un qui juge les autres (ce qui est souvent le cas quand vous vous jugez). Avez-vous observé que cette énergie du jugement masque la capacité que vous avez de prendre conscience d’un fonctionnement qui ne voit peut-être pas les autres et un besoin d’harmonie et de perfection qui ne peut que vous conduire à vous améliorer. En d’autres termes, l’énergie du « jugement » semblant « négative » à un premier niveau, ne l’est pas, au-delà de ses apparences.

Aimer vos colères. Savez-vous que la colère, dans la plupart des cas, est générée par un mécanisme de défense qui engendre un violent rejet provoquée par une atteinte à votre intégrité. Les atteintes à votre intégrité, lorsqu’elles sont répétitives, peuvent aller jusqu’à vous détruire physiquement parlant. Votre colère est donc souvent légitime. Il s’agit d’un mécanisme vital de préservation. Aimer votre colère équivaut à vous respecter et à aimer cette capacité que vous possédez d’assurer votre survie.

Sur le plan collectif, nous verrons émerger en 2017 un certain nombre d’évènements qui produiront une amélioration du bien-être collectif. Il peut s’agir de ce qui pourrait sembler, de prime abord, comme de simples développements mercantiles, mais qui seront de véritables avancées pour l’amélioration du mode de vie de l’humanité.

L’égoïsme des systèmes institutionnels deviendra de plus en plus insupportable et provoquera un rejet et des sanctions vis-à-vis de leurs promoteurs. On peut ainsi s’attendre à vivre de très grosses surprises lors des prochaines échéances électorales qui refléteront le rejet de la population face à cet égoïsme. Cela se traduira également à l’échelon local et même familial où l’émergence des anciennes valeurs de solidarité et de partage se renforceront.

Sur le plan personnel l’affectif deviendra une énergie qui prédominera sur des objectifs plus généraux que vous avez pu avoir antérieurement (carrière professionnelle, entrepreneuriat, etc). En fait, la relation individuelle pèsera beaucoup plus lourd dans la prise en compte de la qualité de vie. Vos objectifs changeront. Vous observerez qu’il est plus important pour vous de développer une relation de proximité de grande qualité avec les personnes que vous cooptez, plutôt qu’un tissu social élargi qui ne nourrira pas suffisamment votre affect. En fait, votre relation à l’amour va changer. Vous la trouverez moins encombrante, plus riche, plus épanouissante, qu’elle soit sur un plan proche (avec votre partenaire ou vos enfants, par exemple), ou sur un plan plus large, avec des relations moins nombreuses mais de meilleure qualité. Elles seront surtout plus impliquantes sur un plan personnel. L’amour ne sera plus un handicap social ou un domaine réservé (comme on le cantonne trop souvent), mais un moyen de vous développer et d’aborder de nouveaux champs de conscience en approfondissant des relations différentes. L’important n’est plus la quantité mais la qualité.

Vous serez ainsi amené à reconsidérer votre rapport à l’amour par rapport au passé, surtout dans ses épisodes de rupture affective. Vous percevrez que même dans les situations qui vous ont le plus blessé, il en est ressorti de belles choses qui vous ont fait grandir, et ces mémoires « difficiles » s’effaceront progressivement.

En conclusion, les mutations que nous avons connues se poursuivront aussi rapidement. L’énergie se concentrera sur une sphère plus limitée mais de meilleure qualité qui, à terme, débouchera sur un monde de meilleure qualité. Je souhaite à chacun une belle année d’amour, de prospérité et de développement.

Daniel Briez

Publicités
  1. #1 par Le Borgne le 26 janvier 2017 - 7 h 05 min

    Merci Daniel.
    Une si belle Année pour vous deux et ceux que vous aimez beaucoup beaucoup.
    Quel bonheur de te lire….

    Jeanne Coming from paris

  2. #2 par bluemoontoulon le 14 janvier 2017 - 8 h 01 min

    bonjour, comment faite vous pour allouer une pierre à une année?
    Merci pour ce billet

  3. #4 par Lætitia DE MARCO le 13 janvier 2017 - 21 h 00 min

    Bonjour,

    Je vous remercie pour vos belles lettres.

    Je vous souhaite une année 2017 d’amour et de lumière.

    Cordialement,

    Lætitia DE MARCO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :