Comment utiliser vos pierres


Comment utiliser vos pierres

(Voir également « Du bon usage des cristaux et minéraux dans l’accompagnement personnel »)

Il existe deux approches dans l’utilisation des cristaux.

L’approche thérapeutique, qui consiste à utiliser un minéral pour sa fonction et son apport pour une action donnée. Il convient alors de ne pas attendre de « miracles », quoique, parfois, les résultats puissent être spectaculaires. La périodicité de l’emploi est fondamentale. Il n’est pas obligatoire de tenir une pierre longtemps dans la main pour quelle agisse et surtout pour que le corps réagisse à cet apport. Mais la régularité d’utilisation « apprendra » en quelque sorte au corps à se mettre en phase avec la fréquence du minéral et lui redonnera, à l’usage, de nouveaux automatismes qui finiront par remplacer l’emploi même des minéraux. Le minéral ne deviendra alors nécessaire que lorsqu’une baisse de régime ou un évènement marquant rendront à nouveau son utilisation nécessaire.

OBSIDIENNE VERTE, photo Serge BRIEZ copyright

OBSIDIENNE VERTE, photo Serge BRIEZ copyright

L’approche intuitive par laquelle vous laissez votre impulsion vous diriger vers des cristaux et des minéraux qui vous attirent, que vous avez envie de toucher, de vivre ou qui vous choquent. Dans tous les cas de figure, il s’agit alors d’une « demande » de votre corps qui manifeste un « besoin vibratoire » auquel vous répondez. Il est extrêmement important de répondre à ce type de demande, car elle vous évitera de plus graves perturbations ultérieurement, notamment l’apparition de maladies.

Quelle que soit l’approche que vous utilisez, l’apport des cristaux et minéraux s’opère à trois niveaux :

  • l’échange des oligo-éléments qui s’opère par capillarité cutanée par le biais de la transpiration de la paume de la main lorsque vous tenez une pierre. La composition chimique du minéral donne de grandes indications sur son action. C’est d’ailleurs la première chose qui a été mise en évidence par les alchimistes et qui a donné les prémices de la médecine moderne ;
  • l’émission vibratoire de la pierre à travers sa forme de cristallisation. Les modes de cristallisation sont multiples et complexes et leur action sur les différents modes de cristallisations du corps et des éléments produit par celui-ci n’ont pas encore été explorés ;
  • l’émission vibratoire de la couleur du minéral qui intervient directement sur les champs énergétiques du corps et donne des indications sur son action (voir tableau de correspondance « Pierres et chakras » en fin d’ouvrage).

Dans les deux approches (thérapeutique ou intuitive), il convient de prendre la pierre en main, et de la garder le temps que vous ressentez (dix minutes à plusieurs heures si nécessaire). Vous pouvez aussi mettre certaines pierres sous votre oreiller. Elles vous accompagneront durant votre sommeil. En tout état de cause, faites comme vous le sentez.

Publicités

, , , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par thierry.ashter le 10 novembre 2013 - 13 h 07 min

    Merci pour vos explications .Cordialement thierry.

  2. #2 par vogel marie claude le 6 novembre 2013 - 10 h 17 min

    bonjour
    je n’ai pas un commentaire mais une question qui est en gros, peut on « mélanger nos pierres » ?
    j’ai quelques pierres, souvent rassemblées ensemble sur une coupe en verre… mais j’en apprécie particulièrement 3
    mon améthyste, une moldavite et un cristal de roche…..bien souvent ces trois là se retrouvent ensemble sous mon oreiller..sinon près de moi pendant ma méditation….ou dans mes différentes poches, surtout pour la moldavite et le cristal, assez petits pour être transportés….y a t’il opposition ? y a t’il synergie de plusieurs pierres ??
    j’ai même du mal a préciser ma question

    merci
    marie claude

    • #3 par Daniel Briez BLOG le 18 novembre 2013 - 12 h 39 min

      RÉPONSE
      Il n’existe aucune contre-indication concernant le travail de plusieurs pierres en simultané. La seule règle est votre ressenti. Faites ce que vous sentez, comme vous le sentez.
      Par contre, je ne recommande pas d’avoir cet usage, malheureusement trop répandu, de promener des pierres dans votre poche au long de la journée. Vos pierres « mémorisent » toutes les charges ce qu’elles rencontrent dans vos déplacements. Elles n’ont pas vraiment besoin de cela pour fonctionner. Par ailleurs, vous n’êtes pas attentif à votre « temps d’exposition » et cette pratique banalise un rapport avec vos pierres qui leur ôte une grande partie de leur action effective. A moins que vous les considériez comme un « gri-gri », ce qui peut être aussi légitime. Mais là, nous ne parlons plus de litho-thérapie.
      Amour et Lumière
      Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :