Mode d’emploi de lecture du Blog de Daniel Briez


A la suite d’un certain nombre d’observations de lecteurs que je rencontre au fil des salons en France et à l’étranger, j’ai pu observer qu’il me fallait faire une mise au point sur le positionnement à adopter par rapport à la lecture de mes textes, notamment ceux qui concernent les rubriques Humanité, Science de Synthèse et tout ce qui touche aux domaines énergétiques ou à l’observation des champs de conscience dans mon travail.

Le travail que je fais sur le Verbe est extrêmement précis. Chaque texte comporte des notions énergétiques précises qui, la plupart du temps, diffèrent des schémas de pensée habituellement en vigueur. C’est ainsi que certaines notions peuvent paraître partisanes, ou irrecevables, si le lecteur se contente d’une « lecture en surface » des textes.

Ainsi, je vous recommande l’attitude suivante :

Lorsque vous lisez un texte, prenez le temps de le lire.

Laissez les notions qui y sont mentionnées vous pénétrer sans tenter de les rattacher à un système de croyances, à une perception ou une opinion que vous pensez avoir.

Contentez-vous de prendre acte de ces notions et tentez de visualiser les mouvements énergétiques qu’elles produisent.

Donnez-vous ensuite un temps de réflexion en comparant ces informations avec les schémas ou croyances internes que vous possédez.

Faites-vous ainsi votre opinion sans laisser votre mental interférer sur ces données.

Ce qui se passe lorsqu’on fait une lecture superficielle de ce type de textes se déroule de la façon suivante :

Vous lisez une phrase qui est différente de votre système de croyances ou de vos expériences personnelles.

Votre mental se sent alors « en danger ».

Il zappe alors l’information et maintient votre attention en surface, ou vous fait comprendre autre chose que ce qui est écrit.

Vous aboutissez ainsi à une opinion qui n’a pas réellement pris en compte ces nouvelles données.

Je vous souhaite une bonne lecture et un immense merci pour votre soutien et votre fidélité.

Quelque part sur l’autoroute entre Paris et Sarlat, le 18 Octobre 2011, 11h16

Publicités

,

  1. #1 par Anita le 29 octobre 2011 - 10 h 28 min

    Merci Daniel pour ce « mode d’emploi » de la lecture de vos textes, posté exactement le 26ème anniversaire de ma fille, à l’heure près !

    Ayant soif et faim d’apprendre et d’avancer vite, je vous lisais parfois avec trop d’empressement, survollant certaines phrases, ressantant effectivement parfois à vous lire ce « cafouillage » dans mon esprit, surtout lorsqu’il s’agit d’enjeus extrêmement importants.

    Alors je respire profondément et repars à la lecture posée de votre texte d’octobre sur le couple.

    Merci de veiller ainsi sur l’humanité.

    • #2 par Daniel Briez BLOG le 1 novembre 2011 - 20 h 21 min

      Je suis heureux d’avoir suscité cette réaction de votre part. C’est en faisant lire l’article sur le Couple à certains de mes proches que je me suis rendu compte que la portée des mots n’était pas vraiment prise dans sa réelle dimension. J’avais passé quatre jours à écrire ce texte qui est pour moi un texte fondateur et je voyais bien que tous les mots n’étaient pas vraiment lus. C’est ce qui a généré mon « Mode d’emploi ».
      Une autre réaction d’une personne proche de moi fera l’objet prochainement d’un nouvel article dans le même axe.
      Merci de votre participation. Vos réactions sont importantes pour l’écrivain solitaire que je suis.
      Daniel Briez

  2. #3 par Nathalie le 21 octobre 2011 - 15 h 41 min

    Merci Daniel pour ce message essentiel.
    Car il est vrai que dans notre société de consommation où tout s accélère, l’information devient un produit de consommation, les moyens de communication actuels ( smartphone,iPad…) nous permettant d’avoir accès à l’information de n’importe où, à n’importe quel moment, la tendance est à surfer sur l’info, à rester en surface ou à faire une boulimie d’infos pour « être au courant de tout », à devenir des infos-vores sans aucune conscience.
    Alors prenons le temps de LIRE, et non de survoler,
    Prenons le temps d’ACCUEILLIR chaque mot, chaque parole, en nous,
    Prenons le temps de SENTIR ce que ça peut faire dans notre corps…
    Choisissons de lire en Conscience.
    Merci à toi.

    • #4 par Daniel Briez BLOG le 2 novembre 2011 - 19 h 03 min

      Un grand merci pour ce commentaire. Je voudrais y rajouter un point de vue supplémentaire. Notre génération (40/60ans) est encore en prise directe avec le support livre et journaux. Lorsqu’on achète un journal, selon le titre que nous choisissons, nous présélectionnons, en quelque sorte, l’orientation des informations que nous allons lire. Avec les nouveaux moyens technologiques, nous ne le faisons plus et nous avons compenser cette présélection par une grande rapidité de lecture des textes qui nous sont proposés. Rapidité engendre fonctionnement automatique du mental qui écarte toute information ne correspondant pas à son formatage. C’est ainsi que si une information vient dérouter ou trop déranger notre mental, nous « switchons » et celle-ci disparait au lieu de nous aider à trouver un nouveau focal sur un sujet qui nous touche. Je réécrirais probablement un article prochainement pour entrer à nouveau dans le détail de ce mécanisme qui est fondamental et peu s’avérer très pervers.
      Merci Nathalie de l’acuité de tes commentaires.
      Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :