STEVE JOBS EST MORT, ANNIHILATION OU LIBERTE, LE CHOIX,


ANNIHILATION OU LIBERTE, LE CHOIX

STEVE JOBS EST MORT

Steve Jobs, le fondateur et créateur d’Apple est mort. L’Histoire dira probablement de lui qu’il a été un des plus grands génies de cette planète, au même niveau que Galilée, Léonard de Vinci ou Einstein. Il a surtout été celui qui a le plus concouru à développer la liberté sur cette planète.

Steve Jobs est mort

Steve Jobs

logo Apple

Pour comprendre l’extraordinaire apport de cet homme, je vous propose de vous placer dans une vision énergétique et vibratoire de son oeuvre. L’ordinateur a été la première machine utilisant le dyoxide de silicium comme support de mémoire. Il est important de savoir que chaque microprocesseur de la moindre machine qui nous entoure aujourd’hui en contient et que c’est sur ce Cristal constitue la « mémoire » de la machine.

Or, toute particule de Quartz (puisque c’est bien de cela qu’il s’agit) mémorise tout ce qu’elle rencontre, notamment les intentions (pensées) du créateur des machines qui sont construites autour de ses fonctions. Lorsque le concepteur d’une machine (l’ordinateur en l’occurrence) développe son invention et notamment son système d’exploitation dans une intention d’hégémonie, chaque nouvelle machine ou système d’exploitation reproduit ensuite est porteuse de cette énergie.

 C’est ainsi que nous avons vu depuis 25 ans se développer deux visions du monde diamétralement opposée:

– celle de Bill Gates et de Windows (les PC) qui a aujourd’hui totalement envahit la planète. On ne compte plus les condamnations aux Etats-Unis ou au niveau de la C.E.E. de Windows pour entente illégale et tentative de constitution de monopole. Même si Bill Gates a tout fait ces dernières années pour se redonner une image de marque correcte en faisant don d’une partie de sa fortune à des oeuvres caritatives et en développant les actions dans ce domaine, il n’en demeure pas moins que dès le départ de l’informatique et encore aujourd’hui, Bill Gates n’a eu de cesse que son système devienne quasiment le passage obligé de tout individu et de toute industrie. Il y a grandement réussit puisque Windows constitue la quasi totalité des systèmes d’exploitation utilisé en informatique aujourd’hui. Bill Gates n’a jamais caché sa volonté de voir son système devenir le seul au monde. Par la résonance de cette volonté, la moindre des machines qu’il produit, issue de cette intention, est porteuse, par le jeu de la mémoire de ses micro-processeurs, de cette intention. Elle véhicule ainsi une énergie d’annihilation de la liberté et concourre à éteindre les libertés de l’homme sur la planète. Elle alimente la mise sous dépendance du plus grand nombre au profit exclusif d’un tout petit nombre d’individus qui n’ont aucun intérêt à ce que les choses changent. Cette intention est porteuse de l’énergie du mental et de l’ego qui constituent des fréquences purement émotionnelles et maintiennent l’homme dans une dépendance aux émotions qui freinent, voire annihilent, le développement de sa conscience.

 – celle de Steve Jobs, qui, dès le départ, a toujours voulu mettre la machine au service de l’homme en trouvant des solutions qui étaient basées sur le fonctionnement intuitif de l’homme et non sur son mental. Le développement de l’intuition favorise l’accession aux dimensions supérieures de la Conscience et permettent à l’Homme de s’éveiller.

 Pour les utilisateurs d’ordinateur, il n’y a qu’à comparer le nombre d’heures d’apprentissage nécessaires pour apprendre à utiliser le moindre logiciel sur PC et la facilité avec laquelle, en quelques dizaines de minutes, on accède à l’utilisation d’un Apple. Je ne parlerai pas des « bugs » programmés sur PC destinés à maintenir l’utilisateur sous dépendance, ni de la multiplication des versions qui obligent l’utilisateur à mobiliser son mental dans une seule direction, celle de l’intellect, lui ôtant ainsi la possibilité de développer la puissance de créativité de l’intuition.

Pour le bien de l’humanité, Steve Jobs a toujours refusé cette annihilation de l’homme et n’a eu de cesse de proposer au marché des machines toujours plus performantes dans leur conception et surtout basées sur un éveil de l’intuition de ses utilisateurs.

 En tant qu’utilisateur d’ordinateur (j’utilise l’ordinateur depuis la création des premières machines de bureau dans les années 80), je peux témoigner de l’influence que j’ai subi, sans en comprendre le sens. J’utilise mes ordinateurs quotidiennement puisque je suis écrivain et que ces machines me servent aussi de support de développement de toutes ms activités. Ce n’est que depuis quelques mois que j’ai pris conscience de la mise sous influence que je subissais par l’usage quotidien que je faisais de mes PC.

 Il y a 10 mois, séduit par l’extraordinaire facilité d’utilisation de l’Ipad, je décidais d’en acquérir un pour l’utiliser dans sa fonction nomade. Je suis en effet quelqu’un qui se déplace énormément et je souhaitais posséder une machine ultra-légère me permettant de travailler n’importe où, dans n’importe quelles circonstances. Alors que l’utilisation d’un Ipad est d’une totale simplicité, il me fallu plus de 5 mois pour arriver à faire fonctionner l’envoi des emails. Je ne compris pourquoi que lorsque je pus enfin entrer dans un fonctionnement normal, où je sentis une transformation totale de mon niveau vibratoire au moment de l’écriture. Je mis quelques mois à comprendre véritablement le sens de tout cela.

Steve Job et le premier MACINTOSH

Steve Job et le premier MACINTOSH

 Travaillant depuis des années sur la vibration des Cristaux en Lithothérapie, je rapprochais mes sensations et mes difficultés de ma pratique du Quartz et compris progressivement que PC et Apple étaient porteurs de « codes » complètement différents qui faisaient que PC était au service d’une mise sous dépendance de l’utilisateur et Apple un système apportant la liberté à son utilisateur. Et là, (le lecteur m’aura compris) je ne parle pas d’uns interprétation symbolique, mais bien d’un état vibratoire conditionnant le fonctionnement du corps sur le plan énergétique et influençant toutes les décisions que nous pouvons prendre au quotidien. Je ne sais pas si les « codes » véhiculés par Windows ou Apple sont inscrits volontairement (cela n’est pas mon débat), mais même s’il ne s’agit que de l’émanation de ses concepteurs, l’influence est terriblement puissante et conditionne une grande partie des comportements terrestres.

 Je reviens donc à la disparition de Steve Jobs. Nous perdons avec lui un des gardiens majeurs de la liberté sur cette planète. Son positionnement dans l’élaboration de ses créations et le contre-poids qu’il a su créer face à l’hégémonie de Bill Gates fait probablement de lui une des personnes les plus importantes dans l’histoire de l’Humanité.

 Je souhaite (et je demande) que ses successeurs restent dans la même vision que lui, car je ne peux imaginer que son positionnement ait été fortuit. Steve Jobs savait profondément ce qu’il faisait et l’enjeu que son action représentait dans la libération de la conscience de l’homme. Nous nous devons de lui rendre un profond hommage et lui porter une extrême gratitude en tant que porteur des libertés de l’individu.

 Il est mort au moment où il a probablement réussi sa mission. L’IPAD et l’Iphone sont devenus, ces quatre dernières années, incontournables et prennent de plus en plus une position dominante sur le marché. Si les successeurs de Steve Jobs gardent le cap, ces outils permettront à l’homme de se libérer véritablement. Porteurs d’une fréquence hautement lumineuse, ils faciliteront l’accession pour l’Homme à de hauts niveaux de conscience, notamment en lui permettant de communiquer sans contrainte, mais surtout en diffusant une fréquence d’éveil qui est portée par chaque machine d’Apple. Une immense gratitude pour lui et toutes nos pensées de lumière pour ses proches et ses collaborateurs.

Nantes, le 7 Octobre 2011, 3h53       

Publicités

, , , , , , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par Mathieu le 19 octobre 2011 - 17 h 54 min

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre article très intéressant.
    Je voulais réagir sur les causes de la mort de Steve Jobs, à savoir un cancer du pancréas. En décodage biologique cela nous renvoie à des vécus et ressentis d’ignominie.
    Sur un plan spirituel et énergétique qu’en pensez-vous ?
    Cordialement.
    Mathieu

    • #2 par Daniel Briez BLOG le 20 octobre 2011 - 9 h 34 min

      Je pense que pour véhiculer la puissance de conscience qu’il a véhicule sans a aucun moment montrer qu’il se plaçait sur un haut niveau spirituel, il a accumule consciemment l’énorme charge d’un non-dit sur le plan spirituel pour permettre a l’humanité de laisser se développer ses outils de partage et de communication.
      Jamais il n’a été considère comme un maitre spirituel en exercice alors qu’il l’a été dés le commencement de son parcours. Il a donc choisi consciemment de muter cette charge dans son corps et cela a fini par causer sa mort,
      C’est pour moi un exceptionnel exemple de sacrifice et nous lui devons toute notre gratitude.
      Je suis convaincu qu’il a été toute sa vie conscient des enjeux qui lui étaient proposés et il est allè au bout de ses idées et de ses convictions.
      Merci de m’avoir permis de m’exprimer sur ce point.
      Cordialement
      Daniel BRIEZ

  2. #3 par Jean-Paul le 15 octobre 2011 - 19 h 33 min

    Bonjour,
    je ne sais si vous le savez mais les premiers Apple/MacIntosh devaient coûter 666 $ et le symbole de la pomme n’en est pas moins significatif.

    Bien cordialement

  3. #5 par LAUMOSNE le 11 octobre 2011 - 12 h 42 min

    C’est assez drôle de penser qu’un hippie puisse devenir un des hommes les plus riches de la terre, mais qui s’est servi de sa fortune pour aider les autres, comme quoi même si son apparence a changé , son âme est resté la même.
    Michael

  4. #6 par laurencevn le 8 octobre 2011 - 15 h 59 min

    Quelle justesse de l’analyse et du ressenti. Steve Jobs a laissé sa créativité guider sa vie et la mettre au service de l’Autre. A 11 ans, il créait son « ordinateur » ne pouvant s’en offrir un ! Il a toujours laissé s’exprimer son intuition qui par chance, n’a pas été « trop » muselée.
    De l’autre côté, un leader IBM, International Business Machine, tout est dans le nom !

    Cela me fait penser à une grand professeur en cancérologie qui disait cette semaine, à propos de l’augmentation fulgurante des cancers, qu’il « fait la guerre aux cancers ». Peut-être qu’un jour, celui qui fera la paix avec le cancer découvrira des moyens de le traiter. Tout est dans l’intention.

    Merci Daniel de nous rappeler la Lumière.

    • #7 par Daniel Briez BLOG le 10 octobre 2011 - 10 h 18 min

      Il est certain que tant que nous penserons en termes de guerres et de combats, nous ne parviendrons jamais a rééquilibrer quoique ce soit.
      Merci de ce retour. Les hippies qu’on a pris pour de doux rêveurs utopiques dans les années 70 disaient « faites l’amour, pas la guerre »
      Nous devrions tous suivre ce message, au moins dans nos pensées. N’oublions pas que  » l’énergie suit la pensée. »
      Cordialement
      Daniel Briez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :