2012 – CASSER LE MENTAL ABANDONNER LA COMPREHENSION


Nous nous demandons souvent de quoi sera fait l’après 2012 et ce que nous en retirerons dans notre vie quotidienne. Il est indéniable que nous assistons à une formidable mutation des structures de nos sociétés et des modes de pensée.

 Nous terminons un cycle d’évolution de 25000 ans durant lequel, à travers différentes civilisations, l’homme a conquis son indépendance mentale et pris conscience à la fois de son humanité et de sa singularité individuelle. Ce qui est moins évident pour chacun est le chaos vers lequel semble nous pousser cette échéance sur le plan individuel et comment pouvons-nous nous adapter aux énergies en présence.

 Il s’agit pour nous aujourd’hui d’entrer dans une nouvelle expérience où nous devons vivre dans une mutation accélérée car notre planète émet cette évolution rapide sur le plan vibratoire et énergétique. Il s’ensuit une inadaptation de nos structures, sur tous les plans, face à cette nouvelle énergie.

 Qu’amène-t’elle ?

Elle nous demande de casser le mental en ne nous préoccupant plus de comprendre ce qui se passe dans notre vie. Nous avons été habitué à analyser les évènements de notre vie et à en analyser les composantes afin d’en extraire ce que nous appelions « leçon de vie » à travers les diverses expériences que nous pouvions aborder dans notre vie quotidienne. Nous en tirions des enseignements modifiant notre structure comportementales, notre vision des choses, et nous permettant de passer à l’étape suivante. Nous appelions cela « cheminer dans la conscience ». Ce mécanisme nous a permis de comprendre la place que nous occupons dans le monde et l’univers et de nous placer face à notre environnement. Nous y avons acquis notre conscience de l’individualité. Aujourd’hui, chaque individu sait qu’il est unique et différencié des autres et c’est cela le but que nous avions à atteindre durant ce cycle d’évolution de 25000 ans.

 Le 21 Décembre 2012, nous entamons un nouveau cycle de 25000 ans. Autant dire que nous sommes déjà dans la nouvelle énergie. Ce cycle est destiné à nous permettre de retrouver une conscience plus globale de ce que nous sommes, de retrouver nos filiations stellaires et universelles, et de reconstruire les facultés intellectuelles, vibratoires et énergétiques qui étaient les nôtres avant que nous nous incarnions sur cette planète, notamment dans nos fonctions extra-sensorielles et télépathes. N’oublions pas que nous n’utilisons actuellement qu’environ 10% de la capacité de notre cerveau.

 Aussi aujourd’hui, les évènements et les situations que nous vivons nous demandent de « casser le mental ». Nous ne pouvons plus, comme nous le faisions antérieurement, utiliser chaque éléments du quotidien comme moyen de transformation de la conscience. Si nous procédons encore comme cela, le mental nous conduit dans une impasse car son mode de fonctionnement ne peut que s’appuyer sur des éléments antérieurs pour tenter de comprendre ce qui se passe maintenant dans notre vie. L’analyse du Présent à travers des éléments du passé ne peut que nous conduire à des impasses, voire même à des catastrophes puisque les fréquences énergétiques d’aujourd’hui sont infiniment plus puissantes et transformatrices qu’antérieurement. De plus, la planète changeant de paradigme, il ne peut que s’établir de puissantes distorsions dans notre quotidien si nous procédons ainsi.

« Casser le mental » consiste à simplement vivre notre quotidien dans ce qu’il est sans tenter d’en tirer la moindre explication. Ce nouveau mode de fonctionnement demande une grande conscience puisque nous avons construit des millénaires d’automatisation d’un mental analytique basé sur la « force de l’expérience » (!!), nous amenant à tirer les conséquences et conclusions d’une expérience passée qui n’a aucun rapport avec le Présent et dont les conclusions seront par définition erronées et inadaptées.

casser le mental

casser le mental

 Vous serez alors tentés de dire : « Mais à quoi sert le mental alors ?? »

 Le mental sert à simplement prendre conscience que nous existons. Il sert à poser une distanciation entre ce que nous sommes et notre environnement. Il sert à ressentir le fait que nous sommes séparés de l’océan de conscience présent autour de nous (êtres animés et objets inanimés) et à être capable d’observer tous les éléments qui nous entourent. Le mental est l’élément qui sert au poisson dans le bocal de prendre conscience qu’il existe un bocal et qu’il est dans le bocal. Il prend alors conscience qu’il existe quelque chose au-delà du bocal.

 Alors de grâce, si nous voulons franchir cette étape avec le moins de casse possible, recentrons-nous exclusivement sur le moment présent et abandonnons la compréhension. Il n’y a plus rien à comprendre. 

Publicités

, , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par Frédéric le 27 août 2011 - 10 h 45 min

    Dialogue de poissons rouges:

     » tu crois que Dieu existe ?
    _Ba oui, bien sûr !
    _Comment tu le sais, qu’est ce qui te fait dire cela ?
    _ As ton avis….qui change l’eau du bocal ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :