L’INSTITUTIONALISATION DE LA PENSEE


Souvent nous nous interrogeons sur les fondements de notre pensée et sur le fait que, dans bon nombre de cas, celle-ci ne semble pas nous satisfaire. Mélangeant pensée et intellect, nous nous demandons alors si ce manque ne provient pas du fait que nous n’avons pas acquis suffisamment de connaissances, et si ce n’est pas cette carence qui induit en nous une pensée pauvre et insatisfaisante. Si nous déroulons jusqu’au bout ce raisonnement, nous nous lançons alors dans une débauche d’acquisition de connaissances nouvelles (études, lectures, exploration des différents systèmes philosophiques ou religieux).

l'arbre de la connaissance

l'arbre de la connaissance

 En fait, il n’en est rien. Le système de manipulation des foules et de la pensée, nous dirigeant vers une pensée unique, est tellement bien fait qu’il est devenu invisible, à moins que nous portions véritablement l’attention sur la façon dont les informations nous sont données à travers les médias de notre pays, et comment, malgré le fait que nous ayons à notre disposition de nombreuses chaines d’information, c’est toujours le même type d’informations qui nous est donné, l’information socialement et politiquement correcte.

 Je me suis longtemps demandé s’il ne fallait pas entrer ouvertement en opposition avec ce type de pratique, s’il ne convenait de dire à nos concitoyens : « Réveillez-vous! »

Les faits m’ont prouvé qu’il ne servait à rien de le faire, que malheureusement l’immense majorité de nos concitoyens étaient tellement anesthésiés qu’une information démontrant la manipulation collective n’était pas en mesure d’éveiller un assez grand nombre de conscience pour faire bouger le système

 Ne nous y trompons pas. Il ne s’agit nullement là de politique. Les partis de droite ou de gauche, quels qu’ils soient, une fois au pouvoir, utiliseront de la même façon les outils et les méthodes servant à asseoir leur pouvoir, et seul le citoyen lambda qui n’y aura vu que du feu, fera les frais de cette littérale mise en coupe de la pensée.

l'univers des médias

l'univers des médias

Alors que reste-t-t’il ? Un mot comme celui-ci, lancé sur le Net, lu par quelques personnes qui se diront : « C’est vrai, je ne suis pas satisfait de ma pensée. Mais peut-être finalement n’est-ce pas Ma pensée? »

 Alors ce mot n’aura pas été vain et votre pensée viendra s’ajouter à quelques autres qui ont pris la décision de « faire de la résistance », c’est-à-dire de penser par eux-mêmes.

Publicités

, , , , , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :