L’IMPORTANT C’EST LA QUESTION


Vivre, c’est se poser des questions. Vous ne pouvez vous arrêter de vivre sans vous demander ce qui se trouve derrière la prochaine colline. Il existe toujours un après après l’après. Il existe toujours un futur au-delà de l’incertitude. C’est dans cette « attente » que vous retrouvez votre destin, que se situe votre destinée.

Quelle est l’importance de trouver une réponse qui ne suscite qu’une autre question ? Car telle est l’indubitable cheminement de la Conscience. L’important n’est pas le contenu de la question. L’important est la question elle-même par ce qu’elle cache du chemin, cette insoutenable transformation de l’être qui marche et n’aboutira jamais à aucune destination. C’est pour cela qu’il vous faut abandonner la peur. C’est pour cela que vous ne devez jamais vous contenter d’aucune réponse. C’est pour cela que jour après jour, heure après heure, instant après instant vous découvrez des aspects de votre être.

Qu’en est-il alors de la vie ? Quel sens peut-elle avoir ? Comment pouvez-vous vous placer en elle ? Vous ne le pouvez pas. Vous ne pouvez qu’ETRE LA VIE. Jour après jour, instant après instant, vous ne pouvez que participer à cette instance qui préside à la Conscience, et dont vous ne savez rien, dont vous ne saurez jamais rien, car si, par un funeste destin, la connaissance s’installait en vous, l’humanité perdrait son sens, son utilité et disparaitrait à tout jamais.

Alors devenez simplement ces instants d’éternité. Comparez vos sensations à celles de vos frères et sœurs sans jamais attendre de résultat, sans jamais chercher une improbable finalité et devenez simplement ces témoins de la Vie que vous êtes. Dans cette présence, vous altérez simplement le sens du Temps et vous retrouvez, dans une fugace lucidité l’alternative de « Celui qui sait et qui choisit d’oublier ». Car tel est votre destin. Oublier ce que vous avez pu comprendre l’instant précédent pour pouvoir mieux vivre la magie de l’instant suivant.

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

PIERRE DU MOIS DE DÉCEMBRE 2016 – LE BOIS FOSSILISÉ


LA PIERRE DU MOIS DE DÉCEMBRE 2016 – LE BOIS FOSSILISÉ

LA PIERRE DU MOIS DE DÉCEMBRE 2016 – LE BOIS FOSSILISÉ

On peut vraiment dire que les mois qui ont précédé cette fin d’année ont été violents. Violence dans le monde, mais aussi violence dans vos évènements quotidiens. La convergence des énergies vous a obligé à vous recentrer sur vos fondamentaux, qu’ils soient familiaux ou professionnels. L’année 2016 aura eu le mérite d’exiger des réponses concernant votre positionnement personnel dans tous les domaines de votre existence et surtout sur les orientations que vous voulez donner à votre vie. De profondes prises de conscience et parfois de grandes décisions en ont résulté. Cette année a été celle des bilans et de la mise en place de nouvelles orientations, ou le renforcement (plus en conscience) de vos axes directeurs. Si vous ne l’avez pas d’ores et déjà fait, il vous reste le mois de Décembre pour le faire.

2016 a été une année « 9 ». Le « 9 » clôture un cycle de vie de neuf années dans lesquelles vous avez accompli une tranche de vie. 2016, dernière année du cycle, a donc été le temps du bilan des huit années précédentes. En a débouché la mise en place d’un nouveau cycle planétaire qui débutera le 1er janvier 2017. Les énergies sont donc en place et quelles que soient les décisions ou les directions que vous avez posées, il n’est plus temps (il ne reste que 30 jours) de prendre de grandes décisions. Soit elles ont déjà été prises, soit elles sont déjà en route, soit elles vont poursuivre leur évolution dans le cycle qui débutera dans quelques semaines.

Formes libres de BOIS FOSSILISÉ d'Indonésie, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Formes libres de BOIS FOSSILISÉ d’Indonésie, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Le mois de Décembre porte l’énergie du lâcher-prise. Pourquoi ?

En tout premier lieu, parce que cela va vous faire du bien. Ensuite, parce que les énergies sont en place et qu’il vous fera du bien de lâcher un peu les manettes et de laisser la « machine » tourner en roue libre. Rassurez-vous, ce ne sera pas pour longtemps ! Simplement quelques semaines, le temps de rentrer dans ce nouveau cycle énergétique pour profiter ainsi de la vague de création que génère planétairement une année « 1 ».

Le lâcher-prise est particulièrement transmis par le Bois Fossilisé. Elle vous permet de ne plus être dans le contrôle et la volonté (ou moins), contrôle de vos émotions, volonté générée par votre mental, en fait, tout ce qui vous stresse.

Navettes de BOIS FOSSILISÉ d'Indonésie, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Navettes de BOIS FOSSILISÉ d’Indonésie, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Ces trois derniers mois, la Cornaline, la Topaze, puis enfin la Citrine ont posé l’exigence de vous connecter à vous-même dans les aspects les plus essentiels de votre identité profonde. Vous avez identifié ce que vous souhaitiez réellement, tout ce qui correspond à vos aspirations profondes. Vous avez ainsi eu (par la Citrine) la possibilité de « défendre » vos positions, ou pour le moins de les clarifier. Un temps de pose va vous faire du bien. D’autant plus que le Bois Fossilisé vous permet de vous laisser « guider » par les évènements, ou surtout vos propres énergies. N’oubliez pas que le corps dont vous êtes l’hôte possède des fonctions opérationnelles extrêmement efficaces et que le « laisser faire » donne souvent, par le biais de votre intuition, de bien meilleurs résultats que toutes les énergies que vous pourriez mettre en œuvre par le contrôle et la volonté.

Boules de BOIS FOSSILISÉ de Madagascar, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Boules de BOIS FOSSILISÉ de Madagascar, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Le Bois Fossilisé vous reconnecte énergétiquement à la période à laquelle poussait l’arbre qui a constitué sa première période de formation (50 à 70 millions d’années), période durant laquelle la planète n’était pas encore polluée par l’homme, et surtout les émotions de l’homme. Elle développait simplement l’extraordinaire énergie de vie et de création de la Nature, et sa capacité, quasiment illimitée, de ressourcement.

Autant dire que le fait de travailler avec un Bois Fossilisé constitue une véritable « prise de terre » avec un réservoir énergétique quasiment inépuisable, et que même si ce n’est pas à proprement parler une pierre d’ancrage, le fait de lâcher-prise vous donne une formidable énergie de ressourcement tout à fait bienvenue après cette année qui, avouons-le, a été fatigante.

En d’autres termes, c’est le temps de faire : PAUSE !!
Il sera toujours temps, début janvier, de vous remettre en piste en reprenant, « à bras le corps », tous les « chantiers » que vous aurez laissés en suspens durant ces fêtes de fin d’année.

Retrouvez la pierre du mois de Décembre 2016 : le Bois Fossilisé sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois de Décembre 2016 : le Bois Fossilisé sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’une navette de Bois Fossilisé poli (environ 1kg). Prenez-la en main le plus fréquemment possible, mais surtout, dormez avec la pierre, en la plaçant sous votre oreiller toutes les nuits. Plus qu’avec toute autre pierre, elle vous apportera une énergie favorisant un sommeil qui s’en trouvera plus réparateur. Elle vous permettra d’aborder les évènements quotidiens avec plus de recul. Il en résultera beaucoup moins de stress, le stress étant souvent le résultat « d’objectifs » ou d’idées à atteindre qui sont trop vous demander. Nous sommes les champions pour nous créer des obligations que personne ne nous demande d’assumer, ou des « challenges » que personne ne nous demande de gagner.

Ainsi remettez-vous à la fluidité des évènements quotidiens qui se présentent en faisant confiance en la vie et en vous-même, et qui vous porteront toujours vers ce qui s’avèrera, en final, le mieux pour vous.

 

Actualités du mois

Je vous signale la remise en route du site internet Editions Daniel Briez. Nous proposons notamment ce mois-ci une série de conférences enregistrées sur CD, canalisées par moi-même portant principalement sur l’énergie d’Akhenaton et les initiations en Egypte. Chaque mois verra la mise à disposition de nouveaux titres.

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

VOULOIR


Je voudrais maintenant vous parler du « vouloir ». Vous faites trop l’amalgame entre le désir profond de progresser qui est inhérent à chaque conscience, et les buts ou objectifs que vous vous donnez à atteindre, qui altèrent votre perception du Temps et de l’Espace. Il est indéniable que vous avez quelque chose à faire. Il est aussi indéniable que vous ne savez pas ce que vous avez à faire. Il est encore plus indéniable que le seul moyen dont vous disposez pour cheminer sur cette trajectoire est de vivre l’Instant, dans la pleine acceptation de ses déséquilibres, sans chercher à incurver votre trajectoire dans le sens d’une idée que vous avez de vous-même.

Alors que cherchez-vous à faire ?
Tambouriner sur le poitrail de votre ego comme un gorille en mal de femelles, ou attendre que l’amour que vous portez vous adresse un signe de vie dans l’émanation de l’extrême sensibilité que vous êtes, mais que vous reniez à chaque instant ?

Il est temps pour voir d’abandonner votre vouloir. Il est temps pour vous de décider de manifester ce plein amour envers toutes choses et de cesser d’attiser l’impatience de votre ego en mal de reconnaissance.

Tout le rapport de l’homme et de la femme sur votre planète est régi par ce déséquilibre. Lorsque vous faites l’amour, il vous appartient de découvrir la magie de chaque instant. Vous ne pouvez pas faire passer l’amour au trapèze de vos stéréotypes ou de vos fantasmes. Vos désirs de domination ne peuvent trouver leur manifestation dans ce jeu des corps entre l’homme et la femme.

N’avez-vous pas encore compris que l’Homme et la Femme sont la représentation unilatérale et cosmique de votre Unité. Comment pouvez-vous imaginer pouvoir dominer l’Unité, comme s’il existait une hiérarchie dans l’Unité, comme si le plus ou le moins avaient un quelconque sens !

Ne voyez-vous pas la souffrance que vous vous créez par le simple refus d’être là, Ici et Maintenant ?
Car lorsque vous vous laissez prendre par un besoin de reconnaissance ou un désir de domination vis à vis de votre partenaire, vous niez la puissance de l’Instant.

Alors qu’en est-il de vous ? Qu’en est-il de votre intégration ? Qu’en est-il du respect de vous-même et de l’Autre ?

De grâce, retrouvez la présence de votre bonheur, la puissance de votre intégrité et la magie de la puissance de l’Instant. L’absence de vouloir est la clé de ce positionnement.

, , , , , , , , , , ,

1 commentaire

L’AVENIR DE L’HOMME EST LA FEMME


L’avenir de l’homme est la femme. Il est assez paradoxal de constater que l’énergie dominante de votre planète repose sur une illusion notoire. On pourrait presque parler de supercherie si les exemples de la suprématie latente de la femme n’étaient aussi évidents à qui sait les regarder.

Depuis des millénaires, l’homme a établi son pouvoir et le développement de ses acquis sur la négation de la femme en lui et à l’extérieur de lui. C’est ainsi que la femme, dans votre humanité, a été ramenée à l’état de bête de somme ou d’exutoire à une masculinité pervertie. Il vous faut comprendre que l’homme ne peut être un homme que s’il intègre sa féminité. En effet, dans le cas contraire, il se trouve placé dans une hypertrophie de l’ego ne lui permettant tout simplement pas de laisser circuler en lui l’extraordinaire potentiel de matérialisation qui est le sien.

Il est vrai que tous les grands hommes de pouvoir de votre planète ont toujours eu à leur côté une femme pensante qui était d’ailleurs, la plupart du temps, leur épouse dans la vie. Néanmoins il n’a été que rarement reconnu l’importance fondamentale que revêt la présence de la femme dans la matérialisation.

Si la polarité féminine n’est pas totalement intégrée en l’homme, l’aspect intuitif des choses est annihilé. Or, seul cet aspect met la puissance de matérialisation en phase avec la structure des lois de la création. En d’autres termes, si un homme n’a pas développé son aspect féminin (et sa compagne de vie ne peut se substituer à cela), l’énergie qu’il développe pour créer quelque chose, se déploie hors du cadre harmonique des lois. Une grande partie de l’énergie vitale se disperse alors, et la création sort erronée, affaiblie ou pire encore, en distorsion avec le développement de l’humanité. Autant dire qu’une grande partie de cette énergie se trouve alors perdue et que l’efficience de l’acte créateur est pratiquement nulle. Que de ressources vitales épuisées ainsi ! C’est de cela que meurt votre planète. L’impact vital pour l’homme en est terrible puisqu’il s’agit pour lui d’une véritable disparition de son propre potentiel de vie, ce qui produit le raccourcissement de la longévité masculine sur votre planète.

L’homme doit apprendre à écouter la femme. L’homme doit apprendre de la femme. Le bon sens féminin (ou son ressenti) est à prendre à la lettre. Il donne souvent des indications essentielles, souvent hors de la norme, sur la marche des choses, sur l’opportunité de nouer telle alliance, ou sur le bien-fondé d’une action ou d’une autre.

Ceci débouche très naturellement sur la nature du rapport entre l’homme et la femme sur votre Terre. Et là, encore une fois, vous êtes placé face à un tragique paradoxe. Pour que l’homme puisse totalement exercer son pouvoir, il doit établir une relation avec la femme qui sera le miroir de sa propre féminité (et son enseignante) basée sur la communication, le respect mutuel, l’égalité de positionnement et le partage. Or, la plupart du temps, n’étant pas positionné par définition sur ces paramètres qui sont le fruit d’une intégration du masculin et du féminin en état d’équilibre, l’homme ne laisse pas la possibilité à la femme de parler, de prendre sa place à côté de lui, par crainte de la perte de son propre pouvoir. Il en résulte une ambivalence mutuelle reposant sur la manifestation du non-dit. Il s’ensuit ainsi une perversion de l’énergie féminine nécessaire à la circulation de la libre-conscience et des choix afférents. Pour utiliser un mot de votre langage : le « bazar » en somme.

Il est par conséquent aujourd’hui une nécessité : la femme doit entrer dans son pouvoir. Non pas comme le font la plupart des femmes de votre Terre en « singeant » le pouvoir de l’homme et en pensant que c’est ce qu’elles ont à atteindre. Cela ne fait qu’engendrer un chaos supplémentaire dont votre Terre n’a aucunement besoin. Mais bien en demeurant dans l’énergie d’accueil, d’écoute et de partage qui constituent les composantes de la femme.

Ainsi doit-elle prendre la parole et dire ce qu’elle porte en elle, quelles sont ses aspirations et ses besoins, sans aucune crainte de l’homme, ni des réactions de l’homme, en laissant l’homme face à ses résistances, face à ses peurs, mais en montrant simplement ce qu’est une femme dans la force de sa présence qui ne cherche en aucun cas de convaincre l’homme qu’elle a raison, et se contente simplement d’être.

Là est la clé de l’équilibre entre l’homme et la femme et la raison de leur présence sur Terre. Dans cette fluidité, la femme peut alors parler de son désir de l’homme sans avoir peur d’être prise pour une dévoyée. Elle peut parler de sa peur de l’avenir et de son besoin de sécurité (simple besoin de manifestation de la sécurité pour la survie de ses enfants nés ou à venir ou de ses créations) sans être considérée comme une « femme intéressée ». Elle peut parler de ses désirs de vivre ou d’aimer sans être prise pour une prostituée.

Vous, les hommes de cette Terre, quand finirez-vous de considérer les femmes comme des saintes ou des putains ? Quand considérerez-vous enfin les femmes de cette Terre comme les sources d’amour qu’elles sont, qui demandent à se mettre au service de l’homme ?

Hommes, prenez la décision d’arrêter ce désastre. Prenez la décision d’arrêter de vous détruire. Femmes, prenez la décision de simplement transmettre l’amour sur cette Terre. Prenez la décision d’à nouveau vous unir aux hommes de cette planète plutôt que de les combattre en les imitant. L’amour et l’union sont les seuls moyens dont vous disposez pour perdurer au-delà des désordres qui s’installent sur votre Terre.

, , , , , , , , , , , , , ,

2 Commentaires

PIERRE DU MOIS DE NOVEMBRE 2016 – LA CITRINE


LA PIERRE DU MOIS DE NOVEMBRE 2016 – LA CITRINE

LA PIERRE DU MOIS DE NOVEMBRE 2016 – LA CITRINE

Ces deux derniers mois, la Cornaline, puis la Topaze, ont posé l’exigence de vous connecter à vous-même dans les aspects les plus essentiels de votre identité profonde. Vous avez ainsi pu identifier ce que vous souhaitez réellement faire, ce qui correspond à vos aspirations profondes et vous avez identifié les éléments de votre vie qui ne vous conviennent plus. Vous vous êtes ainsi posé les « vraies » questions sur la façon dont vous souhaitez organiser dorénavant votre vie et votre trajectoire d’évolution. Il est clair que pour parvenir à cet état, vous avez sûrement vécu le mois d’Octobre comme une période d’introspection, mouvementée, qui vous a interpelé sur les questions existentielles de votre vie. Vous avez peut-être eu le sentiment de régresser, voyant apparaître des interrogations que vous pensiez avoir résolues depuis plusieurs années. Tout d’abord, il faut que vous preniez conscience que ce mécanisme est collectif. Nous sommes dans la fin d’une année 9 qui symbolise la période de clôture d’un cycle de neuf années, clôture qui a pour effet de vous poser une dernière fois des questions qui n’auront plus à revenir dans le nouveau cycle de neuf ans qui débutera en Janvier.

En dernière phase de cette année riche en décisions et prises de conscience de tous ordres, il convient maintenant de vous donner les moyens de vous positionner véritablement face à votre environnement, qu’il soit familial ou professionnel. La Citrine transmet l’énergie idéale pour accomplir dans la matière ce que vous avez déterminé pendant ces deux derniers mois d’analyse personnelle. Vous avez maintenant à placer les énergies et vos décisions pour émettre ce que vous avez senti comme étant le plus aligné par rapport à votre essence.

Il demeure encore peut-être néanmoins un dernier pallier qui peut vous arrêter dans cette démarche : le manque de confiance en vous. Attention ! C’est là que vous guette les pièges de l’ego.

 

Prismes de Citrine - qualité extra, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Prismes de Citrine – qualité extra, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Fort de vos convictions et de l’analyse que vous en avez fait ces derniers mois, vous pouvez avoir tendance à vouloir bousculer votre environnement ce qui provoquerait des conflits dans votre quotidien. En d’autres termes, il vous faut trouver l »équilibre entre le rayonnement nécessaire que vous sentez en vous, et la relativité de vos « vérités ». Vos « vérités » ne sont pas LA VERITE. Elles constituent la meilleure adéquation entre vos codes identitaires et la façon dont vous accomplissez votre vie dans le quotidien. Il s’agit d’un ressenti plus qu’une « vérité ». La Citrine vous aide à trouver la juste mesure, sans pour autant manquer à l’urgence que vous ressentez en vous.

Par ailleurs, le manque de confiance que vous sentez en vous peut avoir un effet déséquilibrant. En effet lorsque vous n’êtes pas sûr de vous-même, vous avez tendance à vouloir convaincre les autres (vous-même, en l’occurrence) du bien-fondé de vos positions. Cela peut vous entrainer sur la pente glissante de l’ego qui impose ses vues sans tenir compte des autres. L’ego à sa place est l’autorisation que vous vous donnez de laisser rayonner votre lumière à l’extérieur. Bien sûr, encore faut-il que vous soyez conscient que vous portez la Lumière (comme tout être humain), en d’autres termes que vous soyez conscient de votre propre valeur sans pour autant vous positionner dans un ego exacerbé. Savant équilibre ! La Citrine vous aide grandement sur ce point, permettant à votre puissance de rayonnement de trouver sa place en évitant la tendance à vouloir prendre le pouvoir sur l’énergie des autres. La Citrine vous apporte la Lumière dans l’équilibre, vous plaçant dans votre propre valeur qui n’a rien à démontrer aux autres pour prouver qu’elle existe. Elle constitue le « garde-fou » de l’ego.

Prismes de Citrine - qualité super extra, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Prismes de Citrine – qualité super extra, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Vous avez pu également sentir ces derniers mois un profond sentiment de solitude ou de tristesse, voire même un sentiment d’auto-destruction. Cela est normal dans la mesure où vous abandonnez de « vieux costumes». Le sentiment de « mort » est inhérent à l’abandon de vieilles énergies et à l’émergence des nouvelles.

Le mois de Novembre sera donc la période idéale pour vous positionner à la fois dans votre puissance d’émission et la justesse de vos énergies. Vous avez pris conscience que votre « connaissance » des choses est toute relative, mais vous avez aussi la conviction de vos ressentis et de vos émotions. La Citrine vous permet de retrouver l’énergie de l’action, non pas par défaut, mais par envie, tout simplement parce que votre action porte ce que vous êtes et ce que vous avez envie de faire.

La Citrine vous permet également d’être vigilant sur les conflits que pourraient générer vos nouveaux positionnement par rapport au couple, aux relations inter-professionnelles ou dans le rapport parents/enfants. Elle vous aide à observer comment le rapport de force peut être exacerbé afin de prendre conscience des mécanismes de la Lumière. Elle vous permet de vous placer dans le rayonnement de vos énergies et non dans la volonté de vouloir imposer vos points de vue à votre entourage. Le rayonnement nourrit. La volonté oppose.

En conclusion, vous aurez compris que le mois de Novembre sera le mois de l’alliance entre la mesure et la démesure. Ce sera la période la plus propice de l’année pour aboutir au point de fusion entre les deux.

Retrouvez la pierre du mois de Novembre 2016 : la Citrine sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois de Novembre 2016 : la Citrine sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation

Munissez-vous d’un prisme de Citrine naturelle de 100g minimum. Une Citrine de grosse dimension s’avère très efficace. Attention de ne pas prendre de Citrine chauffée qui est de l’Améthyste qui a été chauffée à 1200°C. Prenez-la en main, aussi souvent que possible. Faites-le à la maison et ne portez en aucun cas la Citrine sur vous durant le journée. Un bijou ne peut remplir cette fonction. Prenez le temps, en fin de journée, de vous relaxer avec votre Citrine et d’entrez en introspection sur les évènements qui se sont déroulés dans votre journée. Attachez-vous à observer les rapports humains que vous avez développés. Réfléchissez comment vous placer pour améliorer des rapports et les rendre plus harmonieux, tout en respectant vos besoins les plus essentiels.

Prenez votre Citrine en main si vous vous sentez déprimé ou triste. Elle vous apportera de la joie.
N’hésitez pas à dormir avec votre pierre (sous l’oreiller ou dans la taie d’oreiller). Le sommeil permet à son énergie « d’infuser » très profondément votre plan cellulaire et d’activer votre lumière.
Soyez attentif aux rencontres qui se produiront durant ce mois. Elles seront très formatrices dans la perception que vous pourrez avoir de la perception et de vos réactions par rapport à votre environnement. Vous pourrez parfois vous sentir en colère, prenez votre Citrine pour la transformer.

Actualités du mois

Nous serons tout le mois en tournée d’hiver des salons. Pour connaître les dates, consultez notre site cristaux-santé.com.
Il reste quelques places pour la formation Merkabah du mois de Décembre.

, , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

LE LÂCHER PRISE


Une des clés pour changer d’état de conscience est de lâcher prise. Pour pouvoir connecter avec des informations inscrites dans votre corps, vos mémoires cellulaires, il est nécessaire de retourner à l’intérieur de vous-même, et de ne plus inscrire l’ensemble de ce que vous percevez dans des référentiels qui vous sont actuels et qui, par définition, seraient figés dans votre antériorité. Pour retrouver d’anciennes mémoires, comprendre des choses que vous avez oublié, il est très important de vous ouvrir à de nouvelles expériences, de nouvelles perceptions sans les rattacher à quelque chose que vous connaissez déjà. Le moyen à mettre en œuvre est de lâcher prise sur tout, principalement au niveau de votre mental. Vous achoppez souvent sur de vieilles habitudes du mental qui veut comprendre, expliquer, garder, se retrouver, se rattacher, tant il a peur.
Le texte suivant vous permet de faire un travail sur le lâcher prise pour vous faire expérimenter ce nouvel état d’être. Il vous permet de regarder quel est l’ensemble de vos croyances  par rapport au mécanisme du lâcher prise, et de vous les faire lâcher, et peut-être même abandonner cette ultime croyance qui est de vouloir lâcher prise. Le plan vibratoire auquel il introduit vous permet de décrocher.
Toutes les questions qui montent à votre mental, même les plus simples, sont les bonnes. Ne vous limitez pas dans la perception de vos questions, même si elles vous semblent simples.
Le meilleur moyen de lâcher prise est de vivre l’expérience au niveau de votre ressenti, d’observer ce qui se passe dans votre corps. Placez-vous dans le vécu de l’expérience à l’instant présent. Laissez vivre le mécanisme. Lâchez, expérimentez.

 

Le lâcher prise

 

L’expérience que vous allez accomplir en ce temps, en ce lieu et en cette heure, est la reconnaissance de l’instant présent. Lorsque vous expérimentez ce que vous nommez énergie du lâcher-prise, vous vous donnez simplement la possibilité d’expérimenter l’espace dans lequel vous vous situez à l’instant présent. L’instant présent vous donne la possibilité de vous connecter avec des énergies que vous n’avez jamais abordées, puisqu’à chaque seconde, chaque expérience est nouvelle, chaque paramètre est différent, chaque acte de création que vous posez est différent.

Le mécanisme dit de lâcher prise est en quelque sorte la façon pour vous de symboliser un état dans lequel vous ne posez aucune volonté, votre volonté personnelle, la volonté de votre personnalité, qui vous fait vous projeter à l’extérieur, soit dans un futur proche, soit dans une projection émotionnelle, soit dans une référence au passé.

L’énergie du lâcher prise est quelque chose de fondamental pour votre époque. Vous entrez dans une manifestation de votre planète au travers de laquelle l’ensemble des structures vous entourant et vous composant se modifie rapidement. Les paramètres créés par cette modification de votre environnement créent un profond état de tension, notamment sur le plan cellulaire dans la manifestation de votre corps physique. Votre corps cellulaire est inscrit dans un certain nombre d’habitudes, d’archétypes, de schémas éducatifs, sociaux, de fonctionnement créant une distorsion, une tension, entre les différentes vibrations qui viennent à vous et les manifestations à l’instant présent de votre propre corps. Si vous ne portez pas attention à cet échange, à la manifestation de cette tension, vous pouvez atteindre rapidement des seuils de rupture apportant soit maladie, soit crise de conscience, soit des états dépressifs. Il est vrai qu’à travers ces déséquilibres, vous créez ainsi, vous posez des actes de création qui vous permettent d’intégrer plus rapidement cette nouvelle expérience.

Notre propos, en ce temps et en ce lieu, est de créer la matérialisation de nouveaux paramètres qui vous permettront de ne plus créer de situations de crise pour manifester une nouvelle évolution. Vous pouvez faire l’économie de la crise. C’est-à-dire que vous avez la possibilité de créer un mécanisme de transition plus en douceur, plus harmonieux, plus en adéquation avec la force d’amour que vous portez en vous.

Cela est important, car simplement sur ce point, vous abandonnez une vieille croyance millénaire qui est de croire que vous ne pouvez vous transformer que dans la souffrance et dans la crise. Cela est une croyance que vous pouvez abandonner puisqu’à bien des reprises, vous avez déjà fait cette expérience. Elle est totalement intégrée en vous, et vous pouvez l’abandonner maintenant pour expérimenter autre chose. Tout dépend évidemment de la décision que vous prenez : prenez-vous la décision de vous transformer dans la souffrance, ou prenez-vous la décision de vous transformer progressivement par l’introduction, à chaque instant, à chaque instant présent, de nouvelles énergies et de nouvelles expériences.

Alors, je vous propose d’expérimenter certains états d’être, d’expérimenter certaines fréquences induites par vos croyances qui vous limitent dans la perception que vous avez de vivre l’instant présent. Vous  allez poser un acte de changement vous permettant de regarder de quelle façon vous contractez vos énergies vous empêchant ainsi de vivre l’instant présent et d’être dans ce que vous nommez le lâcher prise.

Le lâcher prise est une énergie essentielle puisqu’elle vous permet de recevoir à la seconde, seconde après seconde, toutes les énergies de l’Univers, et ainsi d’être ce que vous êtes depuis toute éternité, c’est-à-dire l’outil de synthèse, l’outil de condensation de l’ensemble de ces paramètres universels. L’expérience que vous accomplissez sur cette planète est de tout premier ordre, d’une très grande richesse pour l’ensemble de l’Univers, puisque vous représentez la symbiose, la synthèse d’une infinité de paramètres se concentrant, créant une cohérence, et expérimentant un seul plan, le plan matière. Cette expérimentation de la matière, dans la multiplicité des paramètres réunis, vous permet d’intégrer ce que vous nommez mystère de la vie, ce que nous nommons développement de la conscience Une au travers des richesses interstellaires.

Alors si vous le voulez bien, je vous propose de vous en remettre à vous-même. Vous pouvez observer, dans un tout premier temps, de quelle façon vous êtes placé à l’instant présent dans votre mental. Vous recevez les mots que vous lisez au travers de votre mental, et votre mental tente, de comprendre ces mots.

Je vais vous demander, dans un premier temps, de détendre votre mental. La détente de votre mental s’opère lorsque vous ne posez plus l’intention de comprendre. Si vous posez simplement l’ouverture, l’accueil à une énergie que vous recevez sans attendre de comprendre, vous permettez à votre mental d’entrer dans une autre fréquence, une autre résonance dans laquelle l’information s’inscrit sans essayer de référer à d’autres choses.

Donc je vous propose, dans un tout premier temps, de simplement demander à votre mental de se détendre. Vous sentez tout doucement votre cerveau, votre tête se détendre, comme si la paix se posait à l’intérieur de vous tout doucement, et une autre vibration, une autre fréquence s’installer dans votre tête. Vous ne stressez pas, vous relâchez simplement. Vous vous placez dans l’expérimentation de cette nouvelle énergie et vous observez.

Vous vous placez au niveau du ressenti physique, physiologique, vibratoire de cette expérience, et vous vous détendez. Vous pouvez d’ores et déjà constater dans une certaine mesure, la différence qui existe au niveau de la fréquence vibratoire  de votre tête depuis quelques instants. Cela est une première approche de ce que vous nommez lâcher-prise.

Maintenant, je vais vous demander d’observer de quelle façon vous êtes placé à l’intérieur de vous. Etant focalisé dans votre mental, vous oubliez la plupart du temps, pour beaucoup d’entre vous, d’être dans votre corps. Je vous demande simplement, simultanément d’être présent dans la détente de votre mental et d’être présent dans votre corps, et de prendre conscience que vous êtes dans votre corps.Vous continuez à lire ces mots, et vous sentez également la différence de résonance qui s’opère par ces mots l’intérieur de votre corps, car maintenant vous êtes en vous-même et vous recevez. Vous recevez parce qu’étant en vous-même, vous êtes placé à l’instant présent.

Une des clés de l’instant présent, du lâcher prise, est de vous placer dans l’observation de chaque instant. C’est ce que vous faites présentement, et cela est juste pour vous d’expérimenter cet état d’être. Laissez-vous simplement aller dans cette perception sans tenter de la rattacher à un quelconque exercice, une quelconque méthode, une quelconque croyance. Simplement être dans votre corps sans rien attendre.

Attendre le lâcher prise, évidemment n’est pas lâcher prise. Vous êtes simplement placé à l’intérieur de vous-même, et vous observez, vous percevez. Il est certain qu’il est parfois difficile pour vous de vous placer dans l’observation car depuis longtemps vous avez été habitué à vous conformer à certains modèles relationnels ou à certains modèles de perception. Dès votre enfance vous vous êtes conformé à des modes relationnels qui vous ont été inculqués induisant une perception pré-définie  du monde qui vous entoure. En faisant cela, vous avez créé un schéma relationnel avec l’environnement, qui génère un prisme déformant entre la réception des énergies qui viennent à vous et vous-même. En d’autres termes, vous ne vivez pas votre vie, vous ne vous vivez pas vous-même, vous vous vivez au travers un prisme, une construction mentale, élaboration qui ne tient aucun compte de l’expérience de l’instant présent. Je sais oh combien cela bouscule l’ensemble de vos croyances dans lesquelles vous vous estimez être un individu libre, autonome et responsable. Cela est bien évidemment votre aspiration profonde, mais vous ne pouvez être libre tant que vous vous conformez à un modèle extérieur à vous-même. Ce que je vous propose, dans ce texte, est de retrouver votre autonomie.

L’autonomie est celle de l’être qui choisit de vivre l’instant présent. Dans l’instant présent, vous lisez ces lignes, vous ressentez la vibration que ces idées provoquent, vous ressentez combien la résonance de ces mots change certaines perceptions de votre corps, combien certains conflits peuvent s’installer dans votre mental entre des modes de fonctionnement antérieurement établis et de nouvelles données que je vous propose présentement.

Vous vous placez dans la simple observation de la manifestation de ces énergies et vous êtes à l’instant présent. Mon propos n’est pas d’essayer de vous convaincre en quoi que ce soit. Mon propos est simplement de vous montrer comment l’ensemble des énergies résonnent dans votre corps, car votre corps sait. Il est le sage inscrit dans l’univers depuis toute éternité. Il est le penseur.

Pour vous placer dans le ressenti de l’instant présent, je vous propose d’expérimenter de quelle façon vous fonctionnez sur le plan émotionnel. Depuis longtemps, vous avez appris à vous conformer à un certain modèle émotionnel, induit par votre environnement culturel, mental et sociétal, vous permettant de régir la circulation des émotions qui vous habitent. La perception que vous avez des émotions dans votre civilisation est erronée actuellement. L’émotion dans votre civilisation est perçue comme un élément perturbateur, comme un élément créant des distorsions relationnelles entre individus. L’émission émotionnelle n’est pas perçue dans votre société pour ce qu’elle est, c’est-à-dire manifestation de votre être intérieur, expression de la lumière et de la vibration de votre être.

Il est important aujourd’hui, dans votre monde et sur votre planète, de vous placer dans une nouvelle perception de ce que vous êtes, dans de nouveaux modes opérationnels de votre force de créativité. Car longtemps vous n’avez pas tenu compte des signaux, des messages qui sont présents en vous. En n’en tenant pas compte, vous avez ainsi créé des distorsions par rapport à votre propre itinéraire de vie, créant une grande tension émotionnelle, cellulaire à l’intérieur de votre corps. La sensation que vous avez parfois de ne pas comprendre, de ne pas y arriver, de ne pas être heureux, est liée à ce mécanisme. Il vous est demandé aujourd’hui – votre âme vous demande – de vous abandonner. L’abandon n’est pas la perte de votre liberté, l’abandon est la conquête de votre liberté. A partir du moment où vous vous abandonnez, vous laissez venir à vous ce qui vous est nécessaire, mais surtout, vous recevez en vous ce qui est l’émanation de vous-même, ce qui est l’émanation de votre plus profonde énergie, de votre plus profonde identité. En un mot, vous construisez votre quotidien en fonction de vous-même et de vos propres besoins. Chaque fois que vous vous placez dans une idéation de vous-même, vous créez une distorsion. Votre mental, dans l’éducation qui est le sien, en ce temps, en ce lieu et en cette heure, compte tenu des modales éducatifs qui lui ont été inculqués, est incapable de recevoir l’instant présent. Ce mental est également incapable d’avoir une idéation conforme à l’énergie que vous portez au plus profond de vous-même. Ce mental mentalisant crée en fait une coupure entre vous et votre âme.

La méthode utilisée pour reconnecter votre présence, votre corps physique et votre âme, consiste simplement à vous abandonner à l’instant présent. Cela ne signifie pas ne pas être dans l’action, mais cela signifie poser l’action à l’instant présent sans avoir prévu de le faire, sans avoir créé une idée de ce que vous alliez faire, simplement en mettant en oeuvre les énergies qui sont présentes au moment où elles sont présentes. En faisant cela, vous annulez toute distorsion entre les énergies qui viennent à vous et la manifestation que vous créez, la manifestation que vous en faites. Cela est le véritable lâcher prise, car au travers de cela, vous permettez à toutes les informations de venir à votre rencontre, vous permettez à votre corps cellulaire, à votre corps physique et à votre âme de faire le tri entre toutes ces informations, et vous permettez à votre être vibratoire de construire la décision de l’instant présent vous permettant de poser l’action, vous permettant de poser la méditation active.

Si vous inscrivez ce mode opérationnel en vous, vous aurez l’infinie surprise de constater que tous les événements deviennent harmonieux, que des situations que vous pensiez devoir être conflictuelles ou difficiles se résolvent naturellement, sans que l’intervention de votre volonté soit nécessaire, sans même que vous ayez à mettre une importante énergie pour que ces actes se manifestent. En faisant cela vous créez un petit « miracle » à chacun de vos pas, car vous êtes un être miraculeux, capable de créer l’Univers, de créer la vie, à chaque instant, à chaque pas.

 

 

 

 

, , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

PIERRE DU MOIS D’OCTOBRE 2016 – LA TOPAZE


LA PIERRE DU MOIS D'OCTOBRE 2016 – LA TOPAZE

LA PIERRE DU MOIS D’OCTOBRE 2016 – LA TOPAZE

LA TOPAZE : ŒUVRER AU COLLECTIF

Le mouvement du mois dernier avec la Cornaline vous a amené à vous centrer plus puissamment sur vous-même. Vous avez ainsi pu mettre en évidence, et commencer à matérialiser, les principaux axes qui sont les vôtres et leur donner une orientation en fonction de ce que vous êtes réellement. Si vous n’avez pu le faire, vous avez pris conscience de ce qui ne vous convenait pas dans votre vie. Cela aboutira à terme à la mise en adéquation entre ce que vous êtes et ce que vous faites. La plus grande difficulté dans une démarche de vie consciente est d’arriver à capter précisément qui nous sommes. Sans cette formulation de soi-même qui ne peut être entachée des projections émotionnelles, éducatives ou culturelles qui ont souvent une influence prédominante dans nos premières tranches de vie, nous ne pouvons poser des actes qui nous satisfassent. La Cornaline, en développant et en renforçant votre ressenti, vous a permis de réaliser un gros « déblayage » et vous a apporté l’énergie pour commencer à mettre en œuvre vos idées.

Le mois d’Octobre poursuit cette dynamique et vous permettra d’aller beaucoup plus en profondeur dans cette réflexion et cette mise en action.

TOPAZE bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2016

TOPAZE bleue, photo ®Cristaux et Santé, 2016

Faire ce qui vous correspond est très bien. Néanmoins, avez-vous mené vos réflexions jusqu’au bout ? L’humain est ainsi fait que ces actes ne peuvent que s’inscrire dans une globalité, en lien avec un certain nombre d’individus, pour être satisfaisant. Vous ne pouvez pas mener une action « égoïste » tournée uniquement vers vos besoins personnels. L’intérêt que vous portez à ces lignes vous place dans la tranche de population qui se pose des questions et dont la vie a besoin d’être porteuse de « sens ». Il est plus que probable que le sens de vos actions est important pour vous. Il convient donc d’aller plus loin dans votre réflexion et de relier vos choix sur le plan matériel à une dimension plus spirituelle reliée à l’avenir de l’humanité ou pour le moins au plus grand nombre possible dans la limite de vos actions. Ce mois d’octobre va donc vous poser la question suivante : Est-ce que vos décisions prennent réellement en compte la matérialisation de votre éthique personnelle ? Ou, en d’autres termes, avez-vous bien regardé le sens profond de vos décisions pour vous-même, et tiennent-elles compte de la dimension spirituelle de votre être ? La Topaze est la pierre qui va grandement vous aider dans cette réflexion.

En prenant le temps de vous interroger sur le « sens » de vos décisions vous percevrez si elles portent l’entièreté de vos codes identitaires ou si elles ne répondent qu’à un aspect partiel de vos besoins. Attention, la satisfaction profonde que vous pouvez tirer de vos décisions repose sur cette complétude. Sur le plan vibratoire, si vos actions portent les deux dimensions (matérielle et spirituelle) vous déploierez une énergie toute puissante qui vous donnera tous les succès que vous pouvez en attendre (et souvent bien au-delà de vos prévisions). Si tel n’est pas le cas, vous sentirez que la réalisation matérielle de ce projet « grince » et au final, vous sentirez en vous une parcelle d’insatisfaction qui vous dira qu’il « manque » quelque chose (que vous ne serez pas forcément en mesure de définir, mais qui vous laissera un sentiment « d’inaccompli »).

TOPAZE dorée, photo ®Cristaux et Santé, 2016

TOPAZE dorée, photo ®Cristaux et Santé, 2016

La Topaze est la pierre du mois d’octobre. C’est une pierre précieuse qui constitue, par excellence, la pierre de connexion aux codes identitaires. Elle vous permet de prendre conscience, de comprendre et de connecter tous les aspects de vous-même (aussi bien matériels que spirituels). Elle vous pose la question suivante : est-ce que les décisions que vous avez prises en septembre sont le fruit d’une symbiose entre la partie matérielle de votre vie et le sens spirituel qui habite votre être ? Ou est-ce qu’elles sont le résultat d’un compromis entre la vision de votre éthique personnelle et des aspects matériels qui satisfont vos besoins ?

En d’autres termes, êtes-vous dans la compromission sur le plan matériel comme vous l’avez souvent été par peur des retours de votre environnement, ou par peur de l’insécurité d’une voie parfois plus difficile ? Êtes-vous dans une satisfaction « égoïste » de vos besoins qui ne satisfait pas pleinement l’éthique qui est la vôtre ?

Le mois d’octobre sera le mois des rencontres décisives. Il mettra notamment en lumière le rapport que vous avez avec les notions de cadre et de hiérarchie, au plus haut niveau de conscience. Vous aurez à vous déterminer. Le temps est venu pour les porteurs de « grands » projets de les reconnaître et de les mettre en œuvre. Les « grands » projets sont « grands » à partir du moment où ils dépassent votre cadre personnel.

La Cornaline vous a fait prendre conscience de vos ressentis et de votre force et vous a renforcé dans vos décisions. La Topaze leur donne leur sens profond. Elle vous demande de ne pas avoir froid aux yeux quant à la dimension de vos actions. Elle vous parle d’amplitude. Ce mois sera le mois de la rencontre avec des personnes-clé, ou vous fera prendre conscience de votre propre sagesse . Elle vous aide puissamment au renforcement de votre axe identitaire.

La Topaze étant « précieuse », elle ne nécessite pas un poids important pour agir sur votre métabolisme. Dans le cadre des activités de Cristaux et Santé, nous avons réussi à rassembler un certain nombre de cristaux de Topaze de faible poids, à des conditions financières avantageuses qui vous donneront les meilleurs résultats.

Retrouvez la pierre du mois d'octobre 2016 : la Topaze sur www.cristaux-sante.com

Retrouvez la pierre du mois d’octobre 2016 : la Topaze sur www.cristaux-sante.com

Conseils d’utilisation :

Munissez-vous d’un cristal de Topaze de 200€ (le prix dépendant de la qualité du cristal). La référence étant une pierre précieuse, le poids nécessaire pour mettre en mouvement l’énergie est infiniment plus faible qu’une pierre normale. Prenez-le en main aussi souvent que possible. Prenez le temps, en fin de journée, de vous relaxer avec le cristal et entrez en introspection sur la direction qu’a votre vie actuellement. Réfléchissez comment vous pouvez l’améliorer pour qu’elle devienne aussi juste que possible en fonction des désirs essentiels que vous possédez.

Interrogez-vous sur la façon dont vous pouvez, à votre échelle, dans votre sphère, concourir au mieux-être de la collectivité. N’hésitez pas à dormir avec votre cristal (sous l’oreiller ou dans la taie d’oreiller). Je vous recommande, jour après jour, tout au long du mois, de noter vos réflexions sur un cahier afin de pouvoir les relire ultérieurement.

Soyez attentif aux rencontres-clé qui vont se produire durant cette période. Elles sont fondamentales, surtout si elles modifient votre trajectoire de vie ou votre système de pensée.

Je vous souhaite une belle exploration.

Daniel

Actualités du mois

Nous serons tout le mois en tournée d’hiver des salons. Pour connaître les dates, consultez notre site cristaux-sante.com, ainsi que notre page Facebook.

, , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :